Histoire du mouvement Assemblées de Dieu

Les Assemblées de Dieu ont hérité des théologies de la réforme, des méthodistes, ainsi que des Réveils des mouvements de sanctification et de réveil du XIXème siècle.

Le mouvement évangélique se veut être un retour aux origines du premier christianisme et à l’enseignement du Christ dans sa simplicité. Un désir de retour aux sources qui s’est manifesté à travers l’histoire de l’Eglise plus particulièrement à certaines époques.

Les Assemblées de Dieu sont apparues au début du XXème siècle, par la redécouverte du baptême dans le Saint-Esprit avec les charismes qui l’accompagnent : le parler en langues, les dons de prophétie, de guérison, etc. Cette expérience de la pentecôte a renouvelé la piété et la vision missionnaire.

C’est un missionnaire britannique pentecôtiste, Douglas Scott, arrivé au Havre, qui implantera le mouvement des ADD en France.

Sa prédication, proche de la vie quotidienne, accompagnée de guérisons miraculeuses, a conduit beaucoup de personnes vers une conversion personnelle au Christ.

Il est possible, aujourd’hui, de trouver une église « ADD » un peu partout sur le territoire français, y compris les DOM-COM.