Baptêmes du 20 Octobre

Le pasteur a introduit ces moments en rappelant les principes fondamentaux du baptême par immersion : c’est une confession publique devant Dieu et devant les hommes d’appartenir au christ et de s’engager à le suivre . Le fait de rentrer et de sortir de l’eau est le symbole de la mort à notre ancienne vie , qu’on laisse et on ressort comme ressuscité à une vie nouvelle .

C’est le baptême d’un adulte qui a pris conscience du sens de la mort et de la résurrection du Seigneur Jésus .

                                     **********************************************

Des beaux témoignages de vies transformées par la puissance de Dieu

 

Séverine : 42 ans.

Tout d’abord je vous remercie d’être présents et de m’accompagner dans ma nouvelle vie .

Je vis séparée, j’ai mes enfants et mon ex-mari qui sont venus aujourd’hui. Je suis née à Lyon , ça fait 17 ans que je suis sur Tarbes . Je suis issue de parents divorcés , j’ai eu une enfance pas très facile . Maman alcoolique ( elle pleure ), un père souvent absent . Donc j’ai grandi seule avec ma sœur et mon frère . Ensuite , j’étais en foyer quand j’étais jeune .C’était une enfance pas très très facile ( elle pleure )….je n’ai pas reçu de cadre à la maison , je n’ai pas vécu dans l’amour . Quand j’étais petite , j’étais en échec scolaire , j’étais une enfant assez rebelle , j’avais besoin d’attention , d’exclusivité .

J’ai fait une première année de BEP en secrétariat , puis je suis partie et je suis allée travailler à l’usine pour gagner ma vie . J’ai été licenciée car j’ai eu une altercation avec une collègue de travail et là , je suis devenue gendarme adjointe . J’ai été affectée sur Paris-Orly mais la vie parisienne ne me plaisait pas et je suis venue à Tarbes  . c’est là où j’ai rencontré mon mari qui m’a donné deux merveilleux enfants . Ensuite j’ai passé le concours pour être sous-officier. J’étais enceinte du deuxième enfant et je n’ai pas continué. J’ai passé le concours d’aide soignante , je l’ai réussi et j’ai trouvé du travail à l’hôpital de Pau . En 2014 , après trois tentatives pour devenir infirmière , j’ai réussi le concours . La première et la deuxième année se sont très bien passées , la troisième année je me séparais de mon mari . C’était une période difficile sur le plan psychologique . Je mangeais peu, je dormais plus , j’avais perdu 25 kgs . Ce qui a été dur pour moi, c’est que j’ai fait des stages où j’ai été rabaissée, humiliée, j’avais perdu confiance en moi .Donc j’ai décidé d’interrompre mes études pendant un an pour remonter la pente.

Un soir où j’étais en stage, ça ne se passait pas très bien , c’est là que j’ai fait ma rencontre avec Jésus, j’ai prié de tout mon cœur : pourquoi j’avais vécu tout ça et j’ai fermé les yeux(quand je raconte ça il y en a beaucoup qui se moquent de moi ) et je me suis retrouvée dans l’espace , j’ai vu la terre et j’ai vu un homme à côté de moi, il brillait, il y avait des escaliers transparents en direction de la terre et après ça a disparu comme c’était venu . Ensuite j’ai fait des recherches , je me suis isolée et ça m’a guidé vers un pasteur canadien , je me suis mise à prier , j’ai lu . Dans plusieurs situations Dieu m’avait dit qu’Il m’aimait . Dieu est patient , Il attend.J'ai commencé à étudier la Bible avec des explications et j'ai compris qu'il fallait demander pardon car l'homme est né pécheur . Pour moi , c'était essentiel de naître de nouveau et d'être une nouvelle créature .

Donc , après mon année de pause , j’ai repris mon travail d’aide soignante et on m’a encouragé et le 6 janvier je rencontrais le pasteur Akarasis car Dieu m’avait guidée jusqu’ici .Dans mon coeur , je cherchais une église avec un pasteur car c'est ce qui me semblait le plus proche de la Bible , de la parole de Dieu .

J’ai fait les deux stages qui me restaient plus mon mémoire. J’ai réussi grâce au Seigneur.

Quand j’étais petite, déjà je m’intéressais à Dieu , mon père était de confession catholique, ma mère priait la vierge . J’ai toujours été intéressée. Je savais qu’il y avait un créateur . Ensuite , au grand désespoir de mon mari , je me suis dirigée vers la voyance, c’était pour me réconforter . J’avais la bible , je lisais un peu la bible de mon père . Ma rencontre avec Dieu m’a apporté beaucoup d’amour , de s’aimer soi et surtout aimer les autres . Depuis que je connais notre Seigneur Jésus Christ , pour moi c’est pas une religion, mais c’est une complicité , un confident qu’on a dans notre vie . Il m’apporte paix et amour . J’ai plus de confiance en moi . Dieu frappe à la porte de tout le monde. Il faut juste des oreilles pour l’entendre et ouvrir les yeux de son cœur .

AMEN

 

                                             *****************************************

 

Nicolas 21 ans

 

Bonjour à tous et à toutes,

Cela fait 3 ans que je fréquente l’église locale et pendant cette période , le Seigneur n’a pas chômé avec moi …

C’est un voisin qui nous a fait connaître l’existence de l’église du Foiraïl . Nous n’avions qu’un vélo , gentiment , ce voisin nous a proposé de nous y amener .Ma mère a fini par obtenir le permis de conduire , grâce à Dieu .

A ce moment là je n’avais toujours pas la foi . La lassitude s’était emparée de ma volonté et bien souvent , le dimanche matin , je changeais l’heure en cachette , pour ne pas devoir assister au culte .

C’est malheureux à dire mais c’est la réalité .

Puis vient le moment où je veux faire comme la plupart des jeunes de mon âge , c’est à dire avoir une petite amie , et à ma grande surprise , cette expérience m’a beaucoup déçue . Heureusement Dieu a su me garder de tous ces pièges liés à la folie de la jeunesse . J’ai été blessé , mais le temps m’a aidé à tourner la page . C’est durant cette petite période difficile de ma vie qu’est né le premier rapprochement avec le Seigneur . Je me mettais à lire la Bible de temps à autre , tout en étant coutumier de soirées bien arrosées le samedi soir .

Je ne le réalisais pas , mais un vrai lien personnel est né avec le Seigneur. Je venais régulièrement à l’église , je me mettais à prier , chose que je ne faisais jamais auparavant . Et à cette période là , je priais pour réussir au Bac que j’ai eu avec la mention Assez Bien , je ne m’y attendais vraiment pas , Je me disais que c’était une grâce de Dieu .

Après , j’ai décidé de passer le test pour entrer dans la gendarmerie en y allant cette fois , la fleur au fusil . En attendant la réponse , j’ai occupé un emploi en interrim dans une boîte d’aéronautique où j’ai effectué plusieurs stages dans le cadre de ma formation . Les jours passent et un jour , en rentrant du travail , je reçois un mail de la gendarmerie qui me dit que je ne suis pas accepté et là , pour moi , c’est comme si le monde s’était écroulé . J’avais échoué aux tests. J’avais beaucoup cru au Seigneur , je me suis senti trahi .

Alors , j’ai décidé de couper les ponts avec Lui pendant une semaine , pas de lecture de la Bible , pas de culte , pas de prières . Il est vrai que j’attendais énormément de ce test car l’usine ne me plaisait pas du tout .C’est durant cette semaine de réflexion que j’ai décidé de consulter le pasteur pour lui exprimer ce que j’avais sur le cœur .

Heureusement , il a su me remettre sur le droit chemin en prenant le temps de m’expliquer les choses et à la fin , nous avons prié . C’était en fin mars 2017 , un instant qui m’a particulièrement marqué, où j’ai prononcé ma confession de foi pour la mort à la croix de Jésus . Il est notre sauveur .

J’ai décidé de faire confiance à Jésus , de suivre Jésus et de donner ma vie à Jésus .

J'ai pris conscience que la philosophie du christ n'était pas vraiment semblable à celle que j'appliquais auparavant .

En vérité , l’immaturité est en partie la cause de mon incompréhension . Aujourd’hui je suis pleinement convaincu de la plus valu que peut apporter la Bible dans notre vie . Cette dernière nous enseigne des choses merveilleuses afin de mener une existence saine et de nous garder de tous les péchés qui puissent exister dans ce monde .

Il est essentiel de toujours prier avant de commencer chaque lecture et demander au Saint Esprit de nous faire savoir le vrai sens de ce qu’on lit parce que , avec notre intelligence humaine limitée , on a besoin que notre intelligence spirituelle se manifeste au cours de la lecture .

C’est vrai que , à mes débuts , quand on venait au culte , je fuyais toujours le pasteur parce que j’en avais mare d’être à l’église et ma mère me forçait toujours , me tenait la main et me disait «  vas voir le pasteur , vas voir le pasteur ».

Et je souhaiterais aussi insister sur l’importance de la communauté chrétienne pour suivre l’entretien de notre foi autre qu’individuellement , pour ne pas nous induire en erreur . Il est évident que je parle en connaissance de cause . Je veux citer le groupe des jeunes qui m’a beaucoup apporté , malheureusement , aujourd’hui les occasions d’y participer se font rares en raison de mes contraintes professionnelles . Mais je ne les oublie pas pour autant , j’ai passé d’agréables moments avec eux , Mathieu et Christelle qui en sont les organisateurs , et les autres jeunes .C’était plaisant de se retrouver pour parler de Jésus , le louer , le glorifier . Et enfin , je cite Nathan qui était un très bon camarade, que je connais depuis longtemps , bien avant sa conversion , aujourd’hui il est baptisé et grandit dans la foi . Vous savez , je dirai même qu’il m’a beaucoup aidé . C’est aussi grâce à lui que ma relation avec l’auteur de nos jours ne cesse de croître . C’est un ami qui m’a grandement influencé et je remercie Dieu de l’avoir mis sur mon chemin .

Je reviens à cet échec. J’ai fini par réussir les tests de la gendarmerie et je remercie Dieu de m’avoir offert la possibilité d’exercer mon métier . Avec le recul , je me dis que cet échec a été un mal pour un bien puisqu’il a été le déclic du commencement de ma conversion .

A présent , je suis pleinement convaincu du changement qu’a eu lieu dans ma personne autant sur le plan personnel que sur le plan spirituel . Dès lors que j’ai accepté de laisser Jésus rentrer dans ma vie , j’ai découvert ce qu’était le Saint Esprit , la différence qu’Il apporte à notre quotidien . Je ne vous dis pas tout ça parce que je suis dans l’émotion , je vous dis ça parce que c’est mon ressenti , mon expérience , mon témoignage avec les autres .

Je ne saurais pas vous dire pourquoi , mais je pense que le Christ a toujours été à mes côtés . A aucun moment , j’ai renié Son existence . En revanche , je reconnais bien L’avoir négligé , voir parfois même offensé .

Dès lors que Jésus frappe à notre porte , deux choix s’offrent à nous : L’ignorer ou bien L’accepter .

Il s’attardera mais à aucun moment Il forcera la porte . Il peut faire preuve d’une patience intemporelle , la preuve : il Lui a fallu 19 ans pour que je sois véritablement converti . Alors malgré les péchés qu’on aie pu commettre dans le passé , il n’est jamais trop tard pour demander pardon.

Dans le psaume 103 , verset 8, il est dit : L’Éternel est compatissant et miséricordieux , lent à la colère et abondant en grâce .

On ne naît pas chrétien mais on le devient .

 Je souhaite remercier toutes les personnes présentes aujourd’hui , toutes les personnes qui ont participé à la préparation de ce baptême , je remercie aussi mon père qui a fait l’effort de venir aujourd’hui et qui vient pour la première fois et je prie pour qu’un jour il rencontre le Seigneur .

Je remercie le pasteur Kelly qui a été l’un des éléments majeurs dans mon éducation chrétienne , je le remercie pour m’avoir apporté son soutien ainsi que son expérience dans la préparation de ce baptême . Je remercie également Mathieu qui occupe une grande place dans le groupe de jeunes . Je le remercie pour tous les conseils qu’il m’a donnés et c’est aussi un membre de l’église à qui on peut se confier . Je remercie toutes les personnes qui chaque dimanche matin , participent à l’animation du culte , ce sont des gens très précieux de l’église .

Et enfin , je remercie la personne qui a été l’élément moteur dans mon parcours , c’est ma mère , malgré toutes les épreuves que je lui ai fait subir , elle n’a pas baissé les bras , elle a persévéré et ça a fini par payer .

 

Que Dieu vous bénisse !

                                                              

                                                    *************************************

BAPTEMES DU 7 AVRIL 2019

« Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé ». Le pasteur commence par ce rappel fondamental puis nous explique que dans l’évangile de Mathieu , au chapitre 28 , Jésus a laissé un ordre à l’église : « Allez, faites des disciples dans toutes les nations, baptisez les au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et voici, Je suis avec vous tous les jours. »

 

Nathalie, 39 ans.

Bonjour, je m’appelle Nathalie, j’ai 39 ans et j’ai 3 magnifiques enfants. Qui sont là .

Quelle joie il y a dans mon cœur aujourd’hui ! Ce jour , je l’ai tant espéré et attendu, mais aussi tant redouté ( j’avais peur de parler en public). Cela fait quatre ans que je fréquente cette église et trois ans que j’ai le cahier de baptême. J’ai fait de merveilleuses expériences avec le Seigneur durant tout ce temps. Quand on a passé toute sa vie à ne compter que sur soi, il faut un temps d’adaptation avant de pouvoir tout remettre à ce Dieu si merveilleux. Notre ancienne nature est toujours là, résistante, et toujours pleine de doutes.Mais quand enfin on ouvre son cœur et qu’on y laisse entrer Jésus, tout devient plus facile.

Aujourd’hui c’est un acte de foi et d’obéissance que j’offre à ce Père si fidèle et patient, en passant par les eaux du baptême. Je ne voulais pas venir, mais le 13 novembre dernier, un pasteur a dit que parfois, on est tellement coincé par ce que peuvent penser les autres, que ça nous ligote et qu’on ne peut pas vivre pleinement avec Jésus si on a peur des hommes. Son conseil était : Dis toi simplement que peu importe ce que les hommes pensent de toi, le plus important c’est ce que Dieu pense de toi! il a fini en disant : demande toi ce que tu peux faire pour ton Dieu. Dans ma tête, ça a été rapide : je viens d’arrêter de fumer, je viens régulièrement le dimanche à l’église, j’en ai fait assez ! Mais une petite voix m’a dit : et ton baptême ? Alors me voilà.

Comment je suis venue à Christ ?

A l’origine, je ne suis pas venue à l’église pour moi mais pour mon fils. En effet , lorsque mon fils Romain avait 10 ans, un jour il m’a demandé ce que nous devenions après la mort et comme je n’étais pas très psychologue à ce moment là, je lui ai dit : tu seras enterré et les vers feront le reste...J’ai fini l’explication en lui disant qu’il y avait une autre théorie, c’est à dire que certaines personnes croyaient en Dieu et à la vie éternelle. Quelques jours après notre conversation, je sentais que Romain était tracassé et je lui ai demandé ce qu’il avait. Il m’a dit de ne rien dire à personne et il m’a annoncé qu’il croyait en Dieu. J’étais catastrophée, je ne savais plus quoi faire. Il faut savoir que le papa était aux aguets, qu’il m’envoyait régulièrement les services sociaux, la police, afin d’avoir la garde des enfants et il prétextait que j’étais irresponsable. Nous avons tenu à garder sa croyance secrète. CA faisait aussi quelques temps que Romain ramassait des Bibles sur une table, à l’ancienne église du Foirail, près de chez nous, et quelques prospectus des témoins de jehova, et je n’avais pas du tout aimé ce qu’ils écrivaient , de plus la réputation qu’ils étaient une secte m’a inquiétée énormément. J’ai décidé de tâter le terrain avant d’envoyer mon fils quelque part. Je n’avais jamais ouvert une Bible.

C’est un jeudi matin, au retour de l’école, que je suis rentrée pour la première fois à l’ancienne salle pour me renseigner sur ce qu’était l’église évangélique. Je fus chaleureusement accueillie, on me donna les horaires des réunions et des cultes, ça ne coûtait rien d’y aller au moins une fois. Mon premier culte a été le 26 avril 2015. Je m’étais assise au fond de la salle, je ne connaissais personne mais les gens à côté de moi m’ont fait la bise, je n’ai pas compris, j’ai trouvé ça bizarre. Le culte à commencé, les chants m’ont plu et le pasteur a commencé à prêcher. Il disait que la parole de Dieu dit qu’il faut pardonner même si la même personne vous a offensé 77 fois dans la même journée. Mais quand il a dit que le plus dur des pardons était celui qu’on devait s’accorder à soi même, son regard s’est fixé sur moi, comme s’il me parlait rien qu’à moi. Ça alors ! Qui pouvait savoir ce qui me troublait dans ma vie en cet instant ? Je n’arrivais pas à comprendre comment il avait su. Et là, ça me rappelle l’histoire de la femme samaritaine dans l’évangile de Jean au chapitre 4, elle a dit aux gens du village, venez voir un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait…. et c’est ce jour là, que pour la première fois , j’ai rencontré Jésus. J’avais déjà entendu parler de Dieu mais pour moi, il était impossible qu’Il existe. Ma mère était catholique et elle enneigement souvent avec elle quand elle faisait le catéchisme à d’autres enfants. Puis ma mère est morte d’un cancer quand j’avais 8 ans. J’ai été baptisée petite, j’ai fait ma première communion comme tous les enfants de la famille. Mon père a trouvé une nouvelle femme, nous avons déménagé. Au début, ma belle mère me faisait prier à genoux tous les soirs, pour moi ce n’était qu’une récitation. Puis ma belle mère a commencé à être de plus en plus méchante. Mon père était au travail ou à la chasse. J’ai commencé à fuguer à 13 ans, je volais, je mentais. Je n’étais pas heureuse et je n’aimais pas la vie. A 14 ans, j’ai voulu mettre fin à mes jours : j’ai pris beaucoup de médicaments et je me suis réveillée 3 jours plus tard dans ma chambre. Ma belle mère n’avait pas pris ce geste au sérieux. Par contre , je savais que Dieu avait insufflé un message de vie dans mon cœur car depuis ce jour, je sais que quand la vie est trop dure à porter, je sais que l’épreuve passera et que la vie mérite d’être vécue. C’est un peu ambiguë car je ne croyais pas en Dieu, mais je suis sure que c’est Lui qui m’a donné ce message.

Puis à 18 ans, mon père et ma belle mère m’ont pris une chambre à lourdes. J’étais livrée à moi-même et je faisais n’importe quoi : cigarettes, alcool, boites de nuit...inconsciente de tout. Un soir , pendant un stage que je faisais en réception, je me suis effondrée en pleurs car mon père me manquait énormément et il venait rarement me voir. Une sœur était là et elle est venue me conseiller, elle m’a parlé d’un autre père….peu de temps après , j’ai eu un éducateur qui m’a suivie pendant mes deux années d’études en hostellerie. C’était un homme très gentil qui avait été prêtre. Ce monsieur a un peu remplacé mon père pendant cette période et il m’a beaucoup guidée et soutenue.

Puis j’ai rencontré un homme avec lequel j’ai eu Lisa, ma fille aînée, nous l’avons faite baptiser par tradition puis nous nous sommes séparés . J’ai rencontré le père de Romain et de Christal. Nous sommes restés 9 ans ensemble et les années communes ont été très difficiles pour moi et les enfants . Un soir, en couchant mon fils, j’ai eu la conviction qu’il fallait que je parte, parce que mon fils n’arrêtait pas de pleurer en disant : maman, je ne veux pas que tu meures. Mais je n’avais pas la force de quitter mon bourreau car je doutais de moi, je ne voyais pas pourquoi je devais quitter la seule personne qui me donnait un peu d’amour malgré la violence et la méchanceté. Quelques temps après il est parti, et je suis tombée très bas : dépression, anorexie...36 kgs. Il m’a privée de mes enfants pendant 4 mois, c’était une vraie descente aux enfers. Heureusement j’avais Lisa, elle était là, je me suis battue, j’ai repris du poids, j’ai accepté la garde alternative des enfants à contre cœur. J’ai déménagé pour me rapprocher des enfants, de leur école et un an après, j’ai gagné la garde des enfants,après maintes batailles et représailles. C’était une grande joie, une délivrance.

J’insiste sur mon histoire qui n’a pas été facile parce que j’y vois la main de Dieu. Tout ce que Jésus a fait pour moi, Il ne m’a jamais abandonnée.

Six mois après le retour de mes enfants, j’ai rencontré Jésus à l’église. Même si j’allais régulièrement aux réunions, je restais très méfiante parce qu’aujourd’hui on se méfie des gens gentils. Un jour Angèle m’a invitée à côté d’elle et elle m’a dit : il n’est pas interdit de chanter. J’ai commencé à chanter, ça me faisait beaucoup de bien. Puis un jour Yolande m’a dit : tu sais Dieu t’aime. C’était Dieu qui me parlait par elle et là , un frison m’a parcourue et j’ai commencé à tout comprendre. Effectivement Dieu m’aime et Il m’a pardonnée, et mieux, Il a envoyé son Fils Unique pour me racheter de tous mes péchés, de toutes mes fautes. Dieu s’est servi de ces gens pour me dire qu’Il m’aimait. Il me parlait aussi par la Bible .

Grâce à Jésus, grâce à son sacrifice, je sais que j’ai été rachetée à un grand prix( 1 Corin.7.23) et que , même si souvent je doute de moi et que je n’arrive pas à comprendre pourquoi Il m’a choisie moi, je trouve dans la Bible le psaume 139 qui dit : Je te loue de ce que je suis une créature merveilleuse.

Aujourd’hui j’ai droit à une deuxième chance. Qui ne voudrait pas remettre les compteurs à zéro ? Être une nouvelle personne ?

2 Corin.5.17 me dit : si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature, les choses anciennes sont passées, voici, toutes choses sont devenues nouvelles, et tout cela vient de Dieu qui nous a réconciliés avec Lui par son Fils.

En Jean 3.16 je lis : Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas mais qu’il ait la vie éternelle.

Parce que je sais que je suis pardonnée et qu’Il m’a préservée de la mort, je voudrais être dès aujourd’hui un exemple pour mes enfants et pour les autres et donner mon cœur à Jésus. Alors merci Seigneur Jésus pour ton sacrifice, merci à notre Dieu pour tant d’amour, merci à notre Dieu pour tant de patience, merci pour tant de miséricorde, merci pour la vie, merci pour notre église qui m’a accueillie et merci à vous d’être venus pour partager ce moment .

 

                                          ************************************************************

 

Esteban , 17 ANS

 

Bonjour à tous , je vous remercie d’être présents, je remercie ma famille, mes cousins, les parents de l’école et les maîtresses et bien sûr, je remercie le pasteur Kelly et Mathieu qui m’ont accompagné jusqu’à aujourd’hui.

J’ai grandi dans une famille Chrétienne, j’ai eu une enfance heureuse mais très tôt marquée par ce que me rabâchaient beaucoup de professeurs : tu manques de confiance en toi, tu ne crois pas assez en toi. J’étais quelqu’un de gentil et de très apprécié. En réalité ce commentaire qui me suivait était révélateur de ma façon d’être : quelqu’un de discret, avec le cœur sur la main. Et il y avait aussi très tôt cette sorte de double vie que je menais inconsciemment : la vie de tous les jours et l’église. J’ai grandi comme ça, je ne parvenais pas à faire autrement.

En grandissant j’ai commencé à vouloir être comme les autres gars de ma classe. En classe de 6 ème et 5ème, surtout 5ème certains gars rigolaient avec les filles, moi j’étais légèrement en retrait, ce qui était normal mais au lieu de m’y adapter, de dominer, j’ai fini par subir. Au fur et à mesure un vide s’est installé dans mon cœur,car je voulais être autre chose que moi même. J’étais constamment dans l’échec puisque j’étais dans l’incapacité de devenir comme mes potes, la réalité finissait toujours par me rattraper. Le sentiment de mal-être commençait alors à naître en moi. Inconsciemment à l’age de 12 ans et demi, alors que la fréquentation de l’église commence à être mise entre parenthèses, je cherche toujours à combler ce vide, ce manque. La première chose à laquelle j’ai eu à faire face , ce sont les vidéos malsaines sur internet. La même année:2014, il y a eu la naissance de mon petit frère Victor et de ma petite sœur Héléna, Victor était trisomique ! Je me souviens qu’à cette nouvelle, tout le monde pleurait à la maison et moi , la seule chose que j’avais trouvée à dire à mes parents était : c’est ça votre Dieu ? Cette conclusion me confortait dans mon idée que je me faisais de la vie. J’ai donc très tôt adopté un esprit rebelle. A la rentrée de 5ème en septembre 2014,les choses n’évoluaient pas, mon état s’empirait.

Mes parents prennent alors la décision de partir s’installer sur Toulouse en janvier 2015.J’ai eu beaucoup de mal à m’adapter à cette nouvelle vie, à mes nouveaux camarades de classe. Je me suis familiarisé avec deux supers gars qui travaillent super bien mais qui aiment rigoler, comme moi. Alors mon mal-être, mon vide était toujours présent. Alors que je souffre toujours de cette mauvaise perception de moi et que l’église est toujours laissée entre parenthèses, au mois de mars 2016, la famille rentre sur Tarbes. Je retrouve alors mes potes qui m’avaient beaucoup manqué je l’avoue, et très vite le vide refait surface et reprend sa croissance. Les choses évoluent et ce qui se passait en classe commence à déborder sur le temps hors classe…

Et c’est là que j’ai eu à faire un choix : celui de poursuivre dans cette voie qui, je le savais, n’était pas la bonne. C’est donc là que j’ai commencé à subir. Été 2016 : premier bal donc premier verre d’alcool, novembre 2016 première cigarette...etc...février 2017, je parlais de me mettre en couple mais j’étais parfaitement conscient que ce que je faisais n’était pas bien . Certes je subissais mais je prenais plaisir à faire ce que je faisais. Et plus j’essayais de combler ce vide et plus il grandissait et ma vie devenait triste et ma situation sans issue. En plus ce mode de vie conditionnait mon niveau de travail, mon comportement qui se dégradait au fur et à mesure, ce vide impactait ma vie de famille aussi. J’avais une très mauvaise entente avec mes parents, beaucoup de conflits. L’année 2017 a été très difficile pour moi. Elle s’est soldée par une deuxième rupture amoureuse, aussi douloureuse que la première, et c’est à ce moment là que j’ai commencé à bien réfléchir. j’étais au plus bas, je sortais tous les week-end, j’étais dans le mensonge, je ne m’entendais pas avec mes parents. Ce vide qui grandissait m’en demandait plus et toujours plus. A ce moment là j’étais vraiment plus bas que terre et je me demandais pourquoi moi je souffre autant. Je me suis alors rendu compte que je me plantais royalement et j’ai commencé à me poser les bonnes questions.

- est-ce que tu veux réussir ?

- fais-tu les bons choix ?

Et ce qui a été fondamental dans mon changement de direction, a été de réaliser à quel point mon attitude, ma situation impactait en mal ma vie de famille. j’ai donc résolu d’assister aux réunions de jeunesse puis d’aller à l’église le dimanche matin, non plus dans le but de faire plaisir à mes parents mais parce que je savais que cet endroit me faisait du bien., j’ai commencé en novembre 2017 . Petit à petit quelque chose réchauffait mon cœur et je ne pouvais pas l’expliquer, l’espoir renaissait. Le 12 janvier 2018, suite à une réunion de jeunesse, je suis rentré chez moi complètement transformé, comme si tout était devenu nouveau . Cette date du 12 janvier 2018 est celle où j’ai véritablement fait la paix avec Dieu. Ce soir là, j’ai même dit à ma mère, maman, Mathieu est super, il pourrait être pasteur….et le voilà pasteur. C’est comme ça que, petit à petit , Le Seigneur a remis de l’ordre dans ma vie.

Avant de finir, j’aimerais lire quelques textes qui m’ont beaucoup marqué, que j’aime beaucoup/

Rom. 10.17 : Ainsi la foi vient de ce qu’on entend et ce qu’on entend vient de la parole de Dieu.

2 Chron 7.13 à 14 : quand j’enverrai la peste parmi mon peuple, si mon peuple, sur qui est invoqué mon nom, s’humilie, prie et recherche ma face, s’il se détourne de ses mauvaises voies, je l’exhausserai des cieux, je lui pardonnerai son péché et je guérirai son pays.

Mathieu 16.24 à 25 : Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui même, qu’il se charge de sa croix et qu’il me suive, car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera.

Je fais ce choix de donner ma vie au Seigneur. Je crois qu’Il est mort sur la croix pour moi. Il est vivant à mes côtés chaque jour et je crois que Jésus Christ est le Fils de Dieu. Il m’a pardonné, m’a restauré, c’est pourquoi je veux Le suivre comme mon Sauveur et Seigneur, et que je désire aujourd’hui , passer par les eaux du baptême.

 

                                                         *****************************************

BAPTEME DU 17 FEVRIER 2019

Le dimanche 17 Février, nous nous sommes tous réjouis en entourant deux nouvelles personnes dans leur engagement devant Dieu, par le baptême, dans ce nouveau lieu de culte.

 

Justine:30 ans

 

Bonjour à tous,

Je suis originaire du Cameroun et je suis issue d’une famille de 15 enfants , je suis la troisième.

Jusqu’à l’âge de 13 ans , j’ai fait tout ce que je pouvais pour attirer l’attention des personnes qui m’entouraient. Je me sentais rejetée et non désirée. Je mentais, je faisais l’école buissonnière, j’avais des mauvaises fréquentations, une fois j’ai même fait semblant de me suicider. Et à cette époque là, c’était très dur à la maison, c’était vraiment pas bien ce que j’avais fait. Après cette année sombre où mes parents étaient absents , mon père était incarcéré, ma mère était en formation , j’étais avec mes aînés à la maison. C’est par la grâce de Dieu que j’ai pu passer en classe supérieure, et de justesse.

Quelques mois plus tard on m’a demandé de rejoindre mes aînés qui faisaient des cours de catéchisme, ce sont des cours qu’on fait là bas avant le baptême. C’est ce que j’ai fait, j’étais devenue un peu obéissante.

C’est ainsi qu’ en 2003 à Pâques, j’ai reçu le baptême avec mes aînés. C’était une grande fête, la famille a fait le déplacement de très loin pour venir assister à trois baptêmes à la fois. Mais je n’étais pas prête pour ça, je n’avais pas compris au fond de mon jeune cœur ce qu’ impliquait le baptême. J’avais passé un examen de préparation , j’avais été reçue donc j’ai été baptisée.On mettait de l’eau sur la tête, à tout le monde, on baptisait au nom de Père du Fils et du Saint Esprit avec quelques gouttes d’eau sur la tête.

A 14 ans , je me retrouve donc membre d’une église et baptisée, mais quasiment à tous les cultes je m’endormais.Je m’asseyais au fond et je dormais. A la fin je filais en douce , et j’ai passé mon adolescence comme ça.Dans mon insouciance, Le Seigneur me gardait parce que l’éducation de ma mère était très stricte et mes aînés étaient très sages. Ils étaient déjà sortis de l’adolescence quand ils se sont faits baptiser , ils étaient plus conscients de leur engagement, ils étaient sages et j’essayais de suivre leur modèle .

L’année suivante, en 2004, mes parents sont plus présents , je me suis rapprochée de mon père. Mon rêve de petite file se réalisait. Mon père m’accompagnait à l’école, c’était tout ce que je voulais. Et cette complicité a duré jusqu’en 2012 et à ce moment là le fait que mon père soit moins présent dans ma vie m’a beaucoup affectée. J’ai commencé à chercher cette affection ailleurs, avec tous les moyens possibles que je pouvais envisager. Ceci m’a plongé dans une grande tristesse au point où en 2013 , j’étais loin de ma famille et j’ai essayé pour de vrai cette fois de mettre fin à mes jours. J’ai avalé beaucoup de médicaments mais ça n’a pas marché, je suis tombée malade et j’étais seule car je m’étais attiré le mépris de mon entourage, c’était très dur.

Après j’ai donc éliminé le suicide des options que je pouvais faire pour obtenir ce que je voulais. J’ai entrepris toutes sortes d’ actions et de compromis pour essayer de combler cette affection que je ne possédais plus de mon papa. Ça n’a pas été facile mais le Seigneur veillait sur moi. Il ne cessait pas de m’aimer et de frapper à la porte de mon cœur. En 2012 Il a commencé à m’interpeller sur ma façon de vivre, sur mon attitude.Je commençais à hésiter. J’ai essayé de m’arranger, j’ai commencé à douter:Est-ce que ce que je fais c’est bien ? J’ai commencé à réfléchir, mais je n’ai pas fait de pas significatif. Il y a un aîné dans la fois qui a commencé à m’encourager, à m’impliquer dans la vie chrétienne, assister aux réunions de prières, de louanges, j’ai commencé à le faire, et ceci jusqu’à l’été 2014. J’essayais mais je revenais toujours au même point, c’était très difficile. Mon beau frère était là et il m’encourageait, il voulait que je prie avec lui et ma grande sœur.Après je revenais toujours au même point et j’étais épuisée, même sur les photos de cette époque on ne me reconnaît pas.J’ai commencé une descente dans un gouffre jusqu’à la fin de l’année 2015.

Mais durant cette période, le Seigneur ne m’a pas abandonnée.

Un jour, alors que je vivais avec des colocataires vietnamiennes, je me suis mise à pleurer pendant des heures et ces filles ne parlaient pas ma langue et ne savaient pas quoi dire. Elles avaient juste beaucoup de compassion. Après ça, au lieu de chercher à sortir de cette détresse, toute la force qui me restait je l’ai mise à cacher mon désespoir à mon entourage et à ma famille, et jusqu’à aujourd’hui, ils n’en savent pas grand-chose. J’ai vécu à cette époque là très loin de Dieu. Je suis restée comme ça jusqu’au début de l’année 2016.

Il y a trois ans ,en février 2016, un étudiant m’a invitée dans une église et je me rends compte que ce n’est pas la première fois qu’on m’invite à cette église. Un an plus tôt en février 2015 , d’autres personnes m’avaient invitée et les deux ne se connaissaient pas. Quand je lui parle de ça, il me dit dans ce cas n’hésite plus, tu devrais venir car ça ne peut pas être un hasard si deux personnes qui ne se connaissent pas t’invitent au même endroit à l’église. A bout de forces, je me rends à cette église et tout de suite, je suis saisie par l’amour de dieu. Dimanche après dimanche je continue à y aller, je fais la connaissance d’autres frères et sœurs. Je m’y sentais très bien. Alors que je cherchais à m’impliquer davantage dans la vie de l’église, une prière est organisée le 22 avril 2016, je pensais y aller . Ce jour là quelques heures avant la prière deux personnes me contactent : d’une part il y avait le frère qui me demandait de venir à la prière ce soir et avant que je lui réponde une amie m’écrit et me dit de venir boire des verres ce soir comme à notre habitude. Je regarde ces deux messages auxquels je dois répondre. Je comprends que j’ai un choix décisif à faire. Il y avait dans mon style de vie quelque chose qui devait changer parce que tout ce que j’avais jusque là ne marchait pas. Aujourd’hui j’en parle facilement mais à ce moment là je ne savais pas que c’était le Saint Esprit qui me poussait à aller à la prière . Et c’est exactement à cet endroit que je devais aller. Ce soir là , j’ai été visitée par le Seigneur et Il m’a déchargée du poids qui me courbait .J’ai pleuré encore beaucoup mais cette fois c’était des larmes de joie et j’ai été saisie par cet amour. Il y a un chant de louange en particulier que j’ai gardé jusqu’à aujourd’hui. Ce chant disait  "j’ai décidé de suivre Jésus, pas de retour, la croix devant moi , le monde derrière moi" J’ai déclaré ces paroles de tout mon cœur et elles ont pris vie en moi. A partir de ce jour j’ai commencé à avancer, au début clopin-clopant, puis de mieux en mieux avec l’aide de Dieu. J’ai trouvé en Jésus, en Dieu le père et dans le Saint Esprit tout le réconfort, toute l’attention, tout ce dont j’avais besoin, je n’avais besoin de rien d’autre et c’était juste magnifique, je n’avais jamais vécu quelque chose comme ça. Tout avait changé, quelques jours après ce 22 avril , je suis arrivée à Montpellier et une sœur m’a indiqué l’église. J’ai reçu là bas un enseignement de qualité qui m’a tout de suite appris que ce n’est pas par mes propres forces que je pouvais obéir à Dieu, par mes propres forces je n’y arriverai pas du tout. Ça a été déterminant pour le décollage dans ma foi de comprendre que par mes propres forces je ne peux pas y arriver. Fin 2016 j’arrive à Tarbes. Le pasteur de Montpellier m’avait donné l’adresse de la place du Foirail. J’arrive là et pour moi c’était bien. j’avais accepté Jésus comme mon Sauveur et Seigneur. J’arrive dans une nouvelle église, j’ai trouvé des gens tellement sympathiques. Ils étaient toujours présents pour moi, pour m’accompagner, même à mon chevet à l’hôpital, je n’étais plus seule quand j’étais malade, c’était génial !

Je ne savais pas ce qui m’attendait, je ne savais pas toutes ces choses dont j’avais besoin d’être guérie, la restauration au travers des enseignements, au travers des entretiens avec le pasteur Akarasis, le Seigneur m’a guérie, Il m’a restaurée de tout cela. Après j’ai commencé à servir ici et là, faire quelques petits trucs, et je pensais OK là j’ai tout bon, le voyage était paisible on peut continuer confortablement installée, c’est là où le coup de bâton du berger est venu.Ce n’est pas encore bon , il reste des choses à faire!!!

C’est par rapport à mon baptême que le Seigneur m’a interpellée. L’été dernier , un dimanche je traversais une petite épreuve, il y avait une sortie organisée par l’église et je me suis dit je vais quand même y aller. J’avais un plan : il fait chaud, j’arrive, je me mets au frais, je m’isole et quand c’est l’heure de rentrer, je rentre. Mais c’était pas le plan de Dieu parce que ce jour là, l’épouse du pasteur, Mireille, nous a confié une dame qui était en visite à l’église et on s’est retrouvée sur le chemin du lac à faire la conversation avec cette dame.Et tout de suite on a eu une conversation amicale et sympathique. On s’est trouvé tellement de points communs. Elle était Camerounaise comme moi, et tout de suite on s’est mis à discuter, elle m’a donné son témoignage et ensuite elle m’a demandé comment ça s’est passé pour mon baptême. Pourquoi cette question aussi précise ? Je lui ai raconté mon baptême et elle m’a dit : c’est pas exactement ce qui est écrit dans la bible, tu devrais aller discuter avec ton pasteur et j’attends que tu m’annonces ton baptême. Les semaines qui ont suivi cette discution j'étais très bousculée, je suis allée le raconter au pasteur. Et après réflexion j’ai décidé d’agir et de me faire baptiser.

Aujourd’hui c’est avec beaucoup de joie et de bonheur que je reçois le baptême par immersion. Pour moi , c’est un acte d’obéissance à Dieu. C’est un nouveau début. Ce cheminement m’a appris beaucoup de choses que je ne savais pas encore et j’ai pris le temps de savoir ce que c’est le baptême, ses conséquences et maintenant je suis prête. Je rends grâce à Dieu pour tout cela.

Je termine en citant le psaume16 verset2 : Je dis à l’Éternel, tu es mon maître. Tout mon bonheur est en Toi.

Soyez bénis et merci de votre attention.

***************************

Christophe

Christophe , 40 ans , est un témoin concret de ce que Dieu peut faire pour transformer une vie ...

 

Bonjour à tous au Nom de notre Seigneur Jésus , notre Sauveur et Maître .

Je remercie le Seigneur d’être parmi vous car ça n’a pas été facile pour que j’en arrive jusque là, mais par la Grâce et la miséricorde de Dieu , aujourd’hui je me fais baptiser , et je glorifie Jésus en ce moment .

Voici mon témoignage , comment j’ai rencontré Jésus .

Je n’ai pas trop connu les choses de Dieu dans mon enfance , sauf un peu au catéchisme quand j’étais à l’école privée , mais je ne connaissais pas la signification de la croix . A l’adolescence j’ai vécu des choses qui m’ont beaucoup affecté et qui m’ont empêché de grandir normalement . Pour essayer d’affronter mieux la vie , je jouais au foot , mais vers l’âge de 15 ans j’ai commencé à fumer du cannabis car je ne trouvais pas de solution à mon mal être . Puis je suis passé à d’autres drogues , de plus en plus dures . Je voyais les drogués faire des séjours en prison et je ne me voyais pas continuer à vivre comme ça , aussi je me suis engagé dans l’armée pour m’éloigner de ce milieu et grandir normalement . Mais à l’armée c’était encore pire , je fréquentais un groupe et nous sortions beaucoup la nuit...et j’ai continué à prendre tous ces produits . J’étais dans des états tellement loin que je voyais des voitures voler etc...Je remercie le Seigneur de m’avoir gardé dans ces moments là . J’ai continué pendant 6 ans et je me suis mis dans le trafic . J’ai vendu de la drogue dans la caserne pendant 4 ans jusqu’au jour où à 7 heures du matin , la gendarmerie est entrée dans ma chambre avec 3 chiens . Donc l’armée ça a été fini .

Je suis revenu à Tarbes et j’ai essayé de vivre sans tout ça mais je n’y arrivais pas et j’ai continué . La prise de conscience de mon état s’est faite quand ma sœur a eu sa fille Bella , dans mon cœur je ne voulais pas qu’elle voie cet oncle comme ça et qu’on lui dise NON , ne vas pas voir ton oncle car c’est un drogué , car j’avais une mauvaise réputation .

J’avais essayé beaucoup de choses pour arrêter , j’avais vu des médecins , un psychologue , j’avais fait de l’ acupuncture , j’ai même été en cure de désintoxication à Lannemezan où je suis resté 5 semaines .. à la sortie j’ai tenu 2 mois et je suis retombé . C’était encore pire , c’était la période de Noël et j’avais envie de sauter par la fenêtre de ma chambre .

Mon petit neveu m’a appelé au téléphone et je pleurais, j’étais vraiment pas bien . Ma sœur qui vit avec un gitan dont le frère fréquente l’église évangélique , m’a invité à une réunion , elle me disait que ça allait me faire du bien , que ça allait m’apporter quelque chose . J’ai accepté car je n’avais rien d’autre à faire , je n’avais pas de solution , je ne pensais pas y trouver une aide car je ne croyais pas aux choses de Dieu . Elle m’a amené à l’église évangélique gitane, j’étais dans un état second , drogué , chouté . Ils ont commencé à chanter des cantiques , à prier , ça m’a fait du bien , j’ai reçu quelque chose d’émotionnel . Mais la petite chose de semée que je ne voyais pas à ce moment là , c’est que j’ai dit à ma sœur que je viendrai avec elle toutes les semaines . Un jour , j’étais chez moi , je me droguais , je fumais, je buvais et j’ai eu envie d’aller à une réunion d’évangélisation , ma sœur ne pouvait pas venir et j’y suis allé seul , en vélo . Le pasteur parlait et ça me concernait , il a fait un appel et je me suis levé . Je ne connaissais rien , il imposait les mains , je fermais les yeux , je les ouvrais, je le voyais prier , il a commencé à prier pour moi ,il m’a imposé les mains sur la tête et je me suis mis à prier , à demander de l’aide, je me suis rendu compte que c’était pour ça que j’étais venu , ça fait 4 ans de cela . Au bout d’un moment j’ai senti un poids sur mes épaules mais ce n'était pas les mains du pasteur car j’ai ouvert les yeux et j’ai vu les mains du pasteur sur ma tête , je suis tombé à genoux et quand je me suis relevé , j’ai eu comme un vide et je sentais que ça me faisait du bien , je me sentais léger . Le pasteur m’a donné une Bible et je suis rentré , je me sentais bien .

J’ai arrêté de fumer , de sortir mais j’avais une faiblesse en moi que j’ai gardée . J’étais assidu aux réunions mais j’avais gardé ce point faible que j’ai alimenté en pensant que j’avais tellement lâché de choses que je pouvais bien garder celle là . Puis ça a été la descente quand j’ai rencontré une personne qui était tout ce que j’étais avant , pendant tout le temps que j’étais avec elle j’allais aux réunions mais je m’éloignais petit à petit ...et je me suis remis à sortir , à boire un peu .

A un moment donné , j’ai vu mon état et je l’ai quittée . J’ai mis beaucoup de temps à me remettre spirituellement car elle m’avait vidé , c’était dur de revenir . On croit qu’on peut faire un break mais je vous le déconseille . J’avais repris la cigarette , je ne sortais pas mais je vivais dans la frustration, je restais chez moi et j’étais tenté de sortir .

Puis je suis arrivé ici et j’ai rencontré le pasteur Kelly . Au début c’était difficile mais nous avions des bons moments en RV . J’ai un caractère très difficile et je critiquais toutes les petites choses que je voyais ...alors je m’éloignais encore . Il y a un peu plus d’un mois , le pasteur est venu me voir chez moi et nous avons beaucoup parlé . Jusqu’à ce moment je ne comprenais pas ses explications et là je l’ai compris et maintenant je me régale . Ce jour là il s’est passé quelque chose , il ne m’a pas imposé les mains mais dans les 5 jours suivants , un matin je n’ai pas racheté de cigarettes et je ne pouvais plus supporter mon collègue de travail qui fumait à côté de moi .J’avais essayé d’arrêter par mes propres moyens mais je n’y arrivais pas .

J’ai repris de nouveau RV avec le pasteur et aujourd’hui , par la grâce de Dieu , le pasteur va me baptiser .Je sais que c'est Jésus qui a vraiment changé ma vie et je le réalise .

Je vous remercie au Nom de notre Seigneur Jésus .

                                                                *************************************

Baptême d'Emmanuelle

Emmanuelle , 18 ans ,

Elle est née dans une famille Chrétienne et pourtant elle a eu ses doutes , ses difficultés . On n’hérite pas de la foi de sa famille , c’est une démarche personnelle et Dieu a du se révéler à l’intimité de son cœur .

 

Bonjours à tous et à toutes .

Je m’appelle Emmanuelle . J’ai grandi dans une famille Chrétienne . Depuis mon plus jeune âge on m’a enseigné les valeurs Chrétiennes . Tous les dimanches j’allais à l’église avec mes parents , j’allais à l’école du dimanche , tout allait bien . J’avais une enfance heureuse avec mes parents et mes frères . Mes parents nous ont toujours enseigné à prier , quoiqu’il arrive , à toujours faire confiance à Dieu car Il prend soins de ses enfants . J’y croyais comme une enfant , mes parents me le disaient et je ne me suis jamais posé trop de questions . Quand j’ai eu 9 ans , ma maman est tombée malade et sur le moment je ne comprenais pas vraiment , on a été énormément portés par la prière de l’église .

En grandissant j’ai commencé à me poser des questions . Je me suis demandé pourquoi Dieu avait permis cette maladie alors que depuis que je suis toute petite , on m’avait enseigné que lorsqu’un enfant crie , l’Éternel entend . A partir de ce moment là , j’ai commencé à me poser des questions sur l’existence de Dieu .

En 2011 , on a déménagé en Guyane . J’avais toujours des questions , je me demandais si Dieu existait , s’Il n’existait pas . Je continuais d’aller à l’église avec mes parents jusqu’au jour , où suite à plusieurs incidents de la vie , j’ai pris conscience de la vie et de la mort , et particulièrement de la mort . J’ai eu des troubles du sommeil pendant un peu plus d’un an . J’avais vraiment du mal à m’endormir , j’avais des tics . Je n’arrivais plus à fermer les yeux pour m’endormir car j’avais peur de mourir . Je ne savais pas où j’irai après la mort et ce que je deviendrai . Je demandais à Dieu de me répondre mais je n’ai pas eu de réponse à ce moment là . Dans mon cœur d’enfant , j’en ai déduit que Dieu n’existait pas . Je continuais à aller à l’église , je n’avais pas le choix . J’aimais les chants , la musique , j’ai toujours fait de la musique . J’avais un groupe avec mon frère et une amie , on écrivait des cantiques . Je les chantais parce que ça me plaisait , mais je ne réalisais pas vraiment les paroles . Aujourd’hui je me rends compte que c’est ce qui m’a toujours gardée près de Dieu .

Nous sommes rentrés en métropole en 2014 . Nous sommes arrivés dans cette église . Je continuais à venir à l’église sans y croire . Je venais car je n’avais pas le choix , je suivais mes parents et c’est tout . En 2015 , il y a eu les DNJ , un rassemblement de jeunes et à ce moment là j’avais d’énormes complexes avec moi-même , je n’aimais pas la personne que j’étais . J’avais peur car mon seul but dans la vie , c’était de me marier , d’avoir des enfants pour fonder une famille . Et j’avais peur de ne jamais réaliser cela . Donc , j’ai décidé de «  tester Dieu » . Je Lui ai demandé , s'Il existait vraiment comme tout le monde le prétendait , qu’Il me montre qu’Il existe et qu’Il me rassure sur mes craintes . Et alors j’ai eu comme un rêve où je me suis vue avec une alliance , avec un bébé dans les bras . C’est là que j’ai pris conscience que Dieu existait . J’ai pensé Il existe mais ce n’est pas pour moi. J’y croyais sans plus .

Puis je suis rentrée au lycée , c’était un peu la liberté . Je n’avais pas de très bonnes fréquentations . J’ai fait une crise d’adolescence assez compliquée : mes parents et ma cousine pourront en témoigner . Je faisais ma vie dans le monde avec mes amis et ça me convenait jusqu’à ADN 2016 , le 27 mars 2016 , il y a eu une réunion où j’ai été très touchée . J’ai pris conscience que j’avais négligé Dieu pendant énormément de temps, que je l’avais renié et que malgré ça , Il était toujours là et Il m’aimait . Suite à ce rassemblement , je suis retournée au lycée , j’ai repris mes habitudes . J’avais un pieds dehors , un pieds dedans .Ça me convenait car je pensais que je ne faisais rien de grave,que je faisais ma vie , que je venais à l’église , que j’aimais Dieu et que je ne faisais pas de bêtises . Je me disais que je ne faisais rien de mal . En fait je me convainquais moi-même . En août 2016 j’ai été dans une colonie Chrétienne . Je n’avais absolument pas envie d’y aller , mes parents m’ont un peu forcée à y aller , ça ne m’interressait pas car je ne connaissais personne etc...A ce camp , le dimanche 14 août de 10h à 12h le pasteur Carayolle a prêché sur le thème « comment être certain d’avoir obtenu le salut » ; je ne me posais pas la question , j’écoutais la prédication et à un moment il s’est tourné vers moi et m’a demandé : Et toi , Emmanuelle , s’il t’arrivait de mourir demain , est-ce que tu sais si tu es sauvée ou non .Dans ma tête , la réponse c’était NON et c’est à ce moment là que j’ai réalisé que Jésus était mort pour moi . J’ai compris la croix et l’amour de Dieu qui a envoyé Son Fils pour me sauver , pour que je puisse avoir la vie éternelle et que je sois Son enfant . A ce moment là j’ai vraiment eu à cœur de me rapprocher de Dieu .C’était en 2016 , pendant ces deux dernières années , j’ai continué à me poser des questions , je me disais que je ne pouvais pas me faire baptiser car je n’étais pas parfaite , j’avais des combats , j’avais certaines choses du monde dont je n’arrivais pas à me détacher , je me voilais la face alors que ma famille m’avait mise en garde, m’avait expliqué que ce que je faisais n’était pas bien . Je me voilais la face jusqu’à cette année 2018 , à une réunion inter-jeunesse , il y a eu une parole qui disait de se rapprocher de Dieu , de quitter ce qui est du monde et que je m’abandonne complètement à Lui , que j’arrête d’être sous cette emprise . J’étais aveuglée . Ça a duré plusieurs mois pour que je suive pleinement le Seigneur et que je mette ma vie totalement en règle devant Dieu . J’essayais de le faire par mes propres forces , mais ce n’était pas possible , j’ai compris que Seul Dieu pouvait m’aider , que c’est Lui Seul qui m’a donné la force de me séparer de tout ça .

C’est pour ça que je me fais baptiser aujourd’hui , Je sais que Dieu a donné Son Fils pour moi , qu’Il est mort pour mes péchés et que je suis sauvée par grâce .

Romains 10,verset 8 : La parole est tout près de toi , dans ta bouche et dans ton cœur .c’est un verset qui m’a touchée . Malgré tout ce que j’ai vécu , j’ai toujours eu cette parole au fond de mon cœur et dans mes combats , j’avais toujours quelque chose qui me disait que Dieu était là pour moi , même si je n’y croyais pas .

Il a toujours été là dans chaque épreuve de ma vie et je ne m’en rendais pas compte . Il m’a sauvée et je veux Lui donner entièrement ma vie aujourd’hui .

 

                                                       **************************************

BAPTEME DE JOHN ET CHARLOTTE: 15.10.2017

Un couple , John et Charlotte , ont été baptisés après plusieurs années de recherche .

C’est le début d’un long voyage , sous le regard du Seigneur .

 

CHARLOTTE : 23 ans

Aujourd’hui c’est le jour de mon baptême. Je vous remercie tous d’être là pour nous , d’avoir prié pour nous , voici mon témoignage :

Après des années d’errance spirituelle, Jésus m’a enfin amenée à Lui . En 2014 , avec John , nous avons décidé de venir à Tarbes , et c’est cette année là que le seigneur a décidé de se révéler à moi et de changer ma vie pour toujours .

Après quoi , nous avons beaucoup combattu certaines mauvaises habitudes qui nous collaient à la peau comme la cigarette , la drogue , le mensonge , la désobéissance , mais surtout un manque de foi terrible . Donc nous sommes venus dans cette église et nous avons rencontré le pasteur Kelly qui nous a aidé , malgré mes affronts , mes découragements , mes coups de colère . J’ai trouvé une église qui n’est pas parfaite comme je le pensais , mais avec sa multitude de frères et sœurs emblématiques , qui sont de véritables références pour moi . Je pense particulièrement à Claudette qui n’est pas là aujourd’hui et qui déborde d’amour et de paix , qui a toujours le sourire et qui véhicule un accent de joie partout où elle passe ; le pasteur Kelly et sa femme Mireille , Mr et Mme Dumont , Paul , Gaetanne , Mme Sanchez qui m’a accueillie chez elle et tous ceux que j’oublie mais que j’ai dans mon cœur . Je remercie aussi tous ceux qui ont prié pour nous et pour nos merveilleux enfants : Isaïa et Ephraïm qui sont un véritable don du ciel de la part du Seigneur , il y a aussi le mariage et aujourd’hui le baptême .Ce jour marque le courronnement de la gloire du Christ dans ma vie , mais également la renaissance en Christ , à une vie nouvelle qui ne pourra plus avoir de fin .

« Car Dieu a tant aimé le monde , qu’Il a donné son Fils unique Jésus , afin que quiconque croiT en Lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle »  Jean 3.16 . Je veux partager avec vous quelques passages de la bible qui m’ont particulièrement touchée .

Galates 2,20 : « J’ai été crucifié avec Christ , ce n’est plus moi qui viS , c’est Christ qui vit en moi et ce que je vis maintenant dans mon corps , je le vis dans la foi au Fils de dieu qui m’a aimé et qui s’est donné Lui même pour moi . »

1 Timothée 1.15 : « C’est une parole certaine et entièrement digne d’être reçue que Jésus Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs dont je suis le premier . »

2 Corinthiens 1.5 : «  Car de même que les souffrances du Christ abondent en nous , de même notre consolation abonde par Christ . »

Romains 5.20 : «  Or la loi est intervenue pour que la grâce abonde , mais là où le péché a abondé , la grâce a surabondé , afin que , comme le péché a régné par la mort , ainsi la grâce a régné par la justice pour la vie éternelle par Jésus Christ notre Seigneur . » 

Jean 8.12 : « Je suis la lumière du monde , celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres mais il aura la lumière de la vie . »

Merci encore d’être là . Je suis vraiment émue .

 

                      ___________________

 

 

JOHN : 26 ans .

Je m’appelle John Ange , je suis né à Bègles le 29-7-1991 . Nous sommes ici depuis 2012 et on ne se fait baptiser que aujourd’hui .

« Voici le jour que l’Eternel a fait , qu’il soit pour nous un sujet d’allégresse et de joie . » Psaume 118.24 .

 

Dans ma vie j’ai menti, j’ai délaissé mon prochain, j’ai délaissé le Seigneur , j’ai abusé de la drogue , , de la fumette , j’ai volé , je me suis soûlé à en vomir , à ne plus me souvenir de la veille , j’ai délaissé ma propre famille, lorsque je fumais j’étais dans un état second et j’étais là sans l’être . J’ai été idolâtre aussi de par les coutumes familiales , j’ai été hypocrite , irrespectueux , orgueilleux , je n’ai pas lu ma bible pendant plusieurs jours , ainsi que tous les autres péchés que je ne vous cite pas , frères et sœurs , parce qu’il y en a beaucoup .

 

La Bible dit dans Romains 8 «  Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ . »… Heureusement pour moi , chers frères et sœurs , car je suis né dans une famille où le vaudou prônait à la place de la foi en notre Seigneur Jésus . Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est le vaudou , c’est une science occulte , avec les poupées , c’est de l’idolâtrie . Et j’ai été baigné dans cette corruption qui me semblait fiable car nous étions des chrétiens . Je suis issu d’une famille de 8 enfants , 4 filles et 4 garçons et je suis le dernier . Je vous parle de cela car le Seigneur a touché la famille , un de mes frères qui est aujourd’hui membre de l’église du Seigneur Jésus Christ . Lorsqu’on était plus jeunes , il me disait que ça servait à rien de faire toutes ces choses ésotériques , il disait que seul , le Seigneur Jésus Christ comptait et j’écoutais plus ou moins sans prêter attention à ce qu’il me disait . J’ai grandi avec ça dans le cœur . Je voulais décider de ce que j’allais faire , où j’allais le faire . J’étais dans une spirale où , sans l’intervention du Seigneur , je pense qu’aujourd’hui je ne serais plus sur terre pour parler , pour témoigner …

Lorsque je suis arrivé dans l’église de Tarbes en 2012 , avec Charlotte , on avait décidé de quitter Bordeaux parce que je menais une vie de marginal . J’ai eu de la chance de rencontrer Charlotte , elle m’a sorti de toutes les fréquentations qui menaient à la mort .Je pensais être au sommet car j’avais quitté le quartier , donc j’avançais en nouveauté de vie selon moi . A l’époque , je fumais beaucoup de drogue et je pensais que j’étais sur la bonne voie en lisant des livres sur les quêtes spirituelles . Je pensais que j’avais un esprit ouvert et je suis venu dans cette église pensant être au top du top . Là je vois le pasteur Kelly qui me demande de couper mes cheveux longs, j'avais des dreadlocks, qui me demande ci , qui me demande ça , et je ne comprenais vraiment pas . Je me disais : ça sert à quoi ? A côté je lisais la bible et j’avais ma propre interprétation parce que ce n’était pas de la compréhension , c’était plus de l’interprétation .Je lisais ma Bible et à chaque fois que j’allais voir le pasteur Kelly , il me disait quelque chose et je disais l’opposé à chaque fois .

Un jour , cet événement m’a marqué . Avec Charlotte nous avons emménagé dans un appartement en location . On avait rien sur Tarbes , on n’avait plus beaucoup d’argent , on s’est fait viré de l’appartement et on était censés rentrer sur Bordeaux avec Charlotte . J’étais content car je viens de Bordeaux , c’est une grande ville , à côté de ça pour moi Tarbes , c’était une petite campagne . J’étais content de rentrer sur Bordeaux , et là je vais voir le pasteur Kelly et je commence à lui exposer que j’ai pas de travail , que j’ai pas d’argent et que je vais dormir dehors . Mais là , le pasteur Kelly me demande de rester sur Tarbes . J’ai pensé qu’il avait un problème car il y avait vraiment tout pour me faire quitter cette ville . Et il me disait : Non , non , non , restez ici , restez ici …

Bref ! On est resté ici .

Et quelques années plus tard , j’ai écouté le pasteur , c’est la seule bonne chose que j’ai pu faire . Dans la Bible , il est dit qu’il faut écouter son pasteur , donc j’avais rien à dire , j’ai écouté et je suis resté sur Tarbes . Quelques temps après , j’ai pu rentrer dans un grand restaurant où j’ai fait une très belle expérience professionnelle . J’avais une place de second en cuisine , le chef est parti et je suis resté le chef . C’est le Seigneur ! Je suis devenu chef de cuisine et aujourd’hui c’est mon métier .

J’avais un témoignage structuré mais je préfère réellement parler avec mon cœur parce que le Seigneur Jésus Christ m’a sauvé , c’est vrai . Il parle tantôt pour ceci , tantôt pour cela, et moi je ne l’ai pas écouté . Lorsqu’il me parlait , il me parlait de la bouche du pasteur , Il me parlait de la bouche des frères et sœurs qui priaient , des frères et sœurs qui prophétisaient . Mais j’étais tellement orgueilleux que je n’écoutais pas , je pensais être au dessus de tout le monde . En plus de ça je fumais beaucoup , beaucoup , donc j’étais toujours dans un état second .

Aujourd’hui je vais finir mon périple , mon aventure à Tarbes . Je suis arrivé sans foi , sans le Christ , J’ai rencontré le seigneur Jésus , j’ai passé mon permis de conduire , je l’avais raté deux fois sur Bordeaux et là je l’ai eu , j’ai eu une belle expérience professionnelle . Et aujourd’hui le Seigneur me permet d’avoir beaucoup de recul et je ressors beaucoup plus grand . Lorsque je suis arrivé ici , je n’obéissais pas , là ça fait à peu près trois mois que j’obéis . Tout ça , je le dois au Seigneur Jésus , le plus important .

Ce que je souhaiterais vous dire à tous : d’abord devant le Seigneur , je vous demande pardon pasteur parce que je vivais vraiment à côté de la plaque . Je demande pardon à vous frères et sœurs  . Et bénit soit le Seigneur pour toutes vos prières , votre soutien . Jésus est vivant parce que sinon , je serais mort .

AMEN .

                                        

                                                 *********************************************************

Baptêmes le 11 Juin 2017

Le 11 Juin , Ulysse et son épouse Cathia , ont fait ensemble la démarche de foi et se sont engagés dans les eaux du baptême .

Le pasteur a rappelé les principes de l'engagement du baptême selon la Bible : " Le nouveau testament enseigne que le baptême est une affaire d'adultes . C'est la manifestation de la réponse donnée à Jésus Christ dans une expérience personnelle . Nous savons tous que les bébés n'entendent pas l'évangile , qu'ils ne comprennent pas , c'est donc à des adultes que le baptême est proposé . C'est une réponse à la foi en Jésus Christ , à Lui seul . Le symbole du baptême est celui de l'ensevelissement et de la résurection . Paul dira : Nous avons été ensevelis avec le Christ dans la mort par le baptême , afin que comme Christ est ressuscité d'entre les morts par la gloire du Père , nous aussi , nous marchions en nouveauté de vie . "

 

CATHIA 

"Car Dieu a tant aimé le monde , qu'Il a donné son fils unique , afin que quiconque croit en Lui , ne périsse pas mais qu'il ait la vie éternelle ." Amen .

Je m'appelle Cathia , je veux dire merci à tous les frères et soeurs qui ont prié pour notre baptême , pour l'église , un grand merci .

Je suis mariée , j'ai deux enfants , j'aime Jésus . Je suis venue en france en 2008 , avec mon mari , nous sommes venus faire la saison . Avant de connaître Jésus j'ai beaucoup souffert , mon mari et moi , on avait des caractères difficiles , on était pénibles , on cherchait tout le temps la dispute , on avait des moments très difficiles , parce qu'on ne connaissait pas encore Jésus , mais maintenant on le connait bien . Aujourd'hui je l'aime de tout mon coeur parce qu'Il m'a sauvée et je veux Le suivre tous les jours de ma vie .

Merci Jésus . Louange et gloire à Toi .

Merci à tous .

                                            ---------------------------------

 

Ulysse 

Je veux citer Jean 15.5 : Je suis le cep , vous êtes les sarments . Celui qui demeure en moi et en qui je demeure , porte beaucoup de fruits , car sans moi , vous ne pouvez rien faire .Amen .

Je remercie Dieu en premier pour ce moment . Je suis venu du Brésil , je suis passé en Espagne , au Portugal et je suis arrivé ici . Jusque là nous avons eu beaucoup d'épreuves , beaucoup de choses difficiles parce que les étrangers ont beaucoup d'épreuves , on ne peut pas aller plus loin si on ne connait pas Jésus .On fréquentait l'église évangélique au Portugal , on est arrivé ici faire la saison , on ne connaissait pas , on pensait qu'il n'y avait pas d'église comme celle qu'on avait au portugal . On s'était dit que c'était bien et on attendait d'aller au Portugal , faire 750 à 800 kms , pour aller à l'église . On m'a dit qu'il y avait des églises à Pau à Bayonne etc.. Mais au Portugal , on avait le pasteur , on suivait mais je n'étais pas encore baptisé car il aurait fallu rester un mois pour suivre la préparation au baptême .

Il y a environ deux ans , on a commencé à connaître Jésus , il y a eu beaucoup d'épreuves chez nous , on a changé nos habitudes , nos coutumes . Ma conversion ne s'est pas faite d'un seul coup , c'était progressivement , peu à peu , et aujourd'hui , tout ce qu'on fait , on a changé  beaucoup de choses . Les gens disent mais celui là , il était pas comme ça avant , on essaie de suivre maintenant .C'est pour ça que je dis il faut connaître , lire la bible , poser des questions parce qu'on n'arrive pas à tout comprendre .Le pasteur dit : t'inquiètes pas , tu me poses des questions et je te dirai , ça me rend un peu plus tranquile.

Je suis pècheur et  j'ai beaucoup de choses mauvaises dans ma vie , je reconnais que Jésus m'a sauvé à Golgotha , Il m'a sauvé , Il a payé le prix à ma place . Je Le reconnais comme mon Sauveur et mon Seigneur .

Ma femme a pleuré un peu.Avant , quand je suis venu en france , je voulais travailler , travailler , je voyais que de l'argent . On va travailler le dimanche , tous les jours . Quand on est étranger , si on veut réussir quelque chose . Là , tu oublies la Bible , tu oublies Jésus , tu oublies Dieu , tu oublies tout et tu possèdes l'argent .

Et petit à petit , au bout d'un moment j'ai commencé à connaître Jésus , j'ai vu que tout ce que je faisais c'était pas bon , et avec une femme , la vie personnelle , on se disputait parce qu'elle disait ...cette fille , elle a dit que tu étais joli et beau ...je disais mais c'est pas vrai ...tout le temps on avait des disputes , soit pour une chose , soit pour une autre , pour un petit rien , on se disputait grave . On restait 15 jours sans se parler et depuis qu'on connait Jésus , quand on se dispute , le jour même , une heure après , j'arrive pas à rester comme ça sans parler avec elle .Je lui dis :je m'excuse , je te demande pardon . Avant je ne pouvais pas faire ça ...15 jours sans parler , vous vous rendez compte , elle dormait à côté de moiet on ne parlait pas . Dans mon coeur , j'étais fâché , elle était fâchée aussi , et après c'était qui , qui allait prendre la décision de reparler . Au bout de 15 jours , c'était elle qyui venaitme demander pardon et c'était ma faute . Aujourd'hui quand on a des différents ,( on n'est pas parfaits , des fois je fais des bétises , des fois j'ai pris des décisions sans la consulter) , je m'excuse . Aujourd'hui je suis un homme changé .

Jésus m'a sauvé. Je suis une nouvelle personne .

On a deux enfants , on est très , très heureux . A l'église , on remercie beaucoup les frères et soeurs de Lourdes qui nous ont très bien accueillis . Je suis arrivé un jour où il y avait un pasteur du portugal qui était venu faire une visite chez nous. On avait construit une maison et il est venu faire une prière . Il disait , il faut que tu trouves une église , mais je disais , j'aime bien aller à l'église au Portugal . Non , moi je me sens bien . ...Il faut que tu trouves une église ici...mais je disais j'aime pas et en plus en français pour les prières , moi je ne suis pas doué . Il est resté 12 jours et le dernier jour, on avait vu sur internet l'église ici et il m'a dit : tu vas , tu vas . J'ai dit je vais à Lourdes . un soir , tout timide j'arrive , je n'ai même pas dit bonjour à presque personne parce que je ne savais pas comment ça marchait . je rentre . Je m'assois Le pasteur s'est présenté, il m'a très bien accueilli , les frères et soeurs aussi . J'étais venu pour voir , ça s'est très bien passé, c'était mon premier jour , j'étais pas très très chaud . J'ai continué à venir et je me suis senti très à l'aise , c'était Jésus que je cherchais en fait . C'était pour Jésus que je suis venu. Je veux remercier quelques personnes . Vous tous déjà qui êtes venus pour le baptême cet après midi . Merci à tous infiniment . Merci dans mon coeur . Je remercie Dieu pour nous avoir envoyé Jésus pour nous sauver . Merci Dieu Eternel . Merci mon Dieu . Merci à Jésus de m'avoir sauvé , mes paroles sont trop petites . Je veux remercier pour les prières  pour les nouveaux baptisés ,merci beaucoup du fond de mon coeur , je veux remercier l'église locale , les paroles préchées , j'ai appris beaucoup , les pasteurs de Bayonne , Biaritz , Mourrenx , Mont de Marsan  qui sont venus ici , j'ai appris à chaque fois que je viens . Avant je faisais mes prières en Portugais , maintenant je commence à faire mes prières en français . Je veux remercier le pasteur Kelly Akarasis , Mathieu , Yoann , Louis , Pascal , Elisabeth , Nadine , Nadette , Anne-Marie , Claire , Susie , Geneviève , Marie Pierre , Dominique , Philippe , Francis , Célina , Yolande , tous mes frères et soeurs qui sont ici , ma femme , mes enfants , ma mère qui est venue d'Espagne avec mon beau père .

C'est jour de fête , ma belle mère a fait un gros gateau pour qu'on puisse se régaler cet après midi . Je vais aller dans l'eau , je vais être tout neuf . Si je viens vous voir pour vous demander quelque chose , ne vous inquiètez pas , c'est pour le bien .

Mon coeur est dans la joie . Merci . 

 

                                                 ***************************************

3 Baptêmes le 26.03.2017

IKA -18 ans .

Elle est jeune , elle est arrivée à l'église dans une grande détresse . Son témoignage est direct et très émouvant . Elle nous parle avec ses mots très simples mais très forts ...

Bonjour , je m'apelle Ika , j'ai 18 ans , je me suis mariée récemment et j'ai une petite fille .

Jésus a vraiment changé ma vie du tout au tout . Il est venu me chercher et je lui ai remis toute ma vie .

Je viens d'une famille nombreuse:6 enfants . Ma famille était compliquée et à mes 10 ans , mes parents ont divorcé . Je suis née dans une famille catholique , nous étions des "croyants du dimanche " . Comme mes parents étaient divorcés , je suis partie avec ma maman , mais j'étais toujours la petite fille à Papa , donc c'était dur pour moi . A mes 11 ans , j'ai voulu vivre avec mon papa , je suis partie avec lui et ça s'est très mal passé avec ma maman . J'avais 11 ans et on ne s'est plus parlé pendant 3 ans . A cette période là , mon père est rentré à l'hopital , et j'étais en conflit avec ma maman , j'aurais pu être livrée à moi-même , mais malgré ça , le Seigneur a permis que ma tante et mon oncle s'occupent de moi comme de leur propre fille . Je remercie le Seigneur car s'ils n'avaient pas été là , j'aurais pu être livrée à moi même .

J'étais catholique et le dimanche j'allais à l'église . Je croyais en Dieu mais sans avoir une réelle vie de foi avec le Seigneur . J'avais été baptisée bébé , j'ai fait ma communion puis ma confirmation , mais je n'avais jamais lu la Bible . Je croyais en Jésus "comme ça" ...

A mes 16 ans , j'ai rencontré un garçon qui allait à l'église évangélique : David . on était jeune et je suis tombée enceinte de notre fille . J'avais très peur, j'avais 16 ans , et dans ma famille ça va très vite , on peut être jugé . Ils m'ont mis une pression pour que j'avorte . Je remercie de tout mon coeur le Seigneur parce que malgré mon jeune âge , Il m'a gardée et Il a fait en sorte que je soie maman . Ce n'était pas facile parce qu'il y avait beaucoup de pression , je n'avais que 16 ans , je n'avais pas de travail , j'étais au lycée en bac pro . Je ne connaissais rien à la vie mais je n'ai pas hésité une seule seconde , l'avortement pour moi , c'était radical , c'était NON ! Cet enfant n'avait rien demandé et il était là : pour moi , il fallait que j'assume . Je remercie le Seigneur parce que ça faisait très peu de temps qu'on se connaissait avec David et jamais , pas une seule fois , je me suis demandé si ce garçon resterait auprès de moi ....Et c'est vraiment une grâce de Dieu , Il m'a donné un merveilleux mari . On ne s'est jamais inquièté et finalement Dieu a pourvu à tous nos besoins, en toutes choses . J'avais 16 ans , il était encore en BTS , j'étais en bac pro . J'ai dû suspendre mes études et il m'a amené ici , à cette église . 

Je me rappellerai toujours , j'avais peur , parce que , on ne va pas se mentir , une fille de 16 ans , elle est enceinte , on se dit celle là ! Houlala !!!

Je remercie particulièrement le pasteur Kelly aujourd'hui , devant vous tous , même si on n'est pas d'accord tout le temps avec lui , je peux vous dire qu'il donne de bons conseils , en général c'est la bonne voie , et ce n'est pas pour nous embêter même si on pourrait le croire . Donc , j'avais une appréhension d'être jugée par beaucoup .....et je me rappellerai toujours des petites mamies : Gaetanne,Claudette,Susie,Anne-Marie, toutes ces petites mamies qui étaient là , on aurait dit nos grands-mères , comme si on se connaissait depuis des années , grands sourires , un accueil formidable , je vous remercie beaucoup , je n'avais jamais vu autant d'amour autour de moi,pour moi .

Jésus c'est vraiment le Dieu grand et bon . S' il y en a  qui hésitent encore à faire le grand pas ...Jésus est venu me chercher à une période où peut-être aujourd'hui je ne serais pas présente devant vous . J'avais 16 ans quand le Seigneur m'a mis mon mari sur mon chemin . Je fumais beaucoup , je fumais déjà , je buvais et je sortais en boite .J'aimais beaucoup la bagarre , je n'étais pas la fille tranquille , moi , j'en ai donné du fil à retordre....

Aujourd'hui le Seigneur a fait un changement radical . Je ne croyais pas à la réalité , j'avais beaucoup de témoignages sur la cigarette , qu'on pouvait arrêter du jour au lendemain , j'ai prié le Seigneur en Lui disant que je ne savais pas trop si Il pouvait , et du jour au lendemain , ça a été une victoire d'arrêter la cigarette , comme ça .

Je Le remercie pour toutes choses , Il a vraiment changé ma vie , incroyable ! Je suis devant vous , j'ai 18 ans , Il m'a bénie dans ma vie . Je me suis mariée recemment , j'ai mis ma vie en règle et on attend notre deuxième enfant maintenant , un petit garçon . Il continue de nous bénir . On le voit dans chacun de nos besoins . Nous qui étions deux jeunes perdus , Il nous a donné un appartement , Il nous a donné une famille , c'est l'église .

Je veux remercier l'église , ceux qui nous sont proches , la jeunesse aussi , particulièrement la famille du pasteur Akarasis , la famille Lequeue , la famille Tardivon . Dans les problèmes de ma vie , ils m'ont beaucoup portée , beaucoup soutenue , et ça fait chaud au coeur de se sentir aimée , de se sentir entourrée par des gens sur qui on peut compter . Donc , vous aussi , si quelqu'un est ici et qu'il ne sait pas pourquoi il est là , il cherche à être aimé. Ici c'est une grande église avec des gens formidables , au grand coeur , qui vous accueillent merveilleusement bien , qui ne jugent pas , et ça , je vous en suis très reconnaissante .

Le pasteur , au tout début , m'avait donné des versets que je veux vous donner :

Romains 5.7-8

A peine mourrait-on pour un juste ; peut-être accepterait-on de mourir pour quelqu'un de bien. Mais voici comment Dieu prouve son amour envers nous : alors que nous étions encore des pécheurs , Christ est mort pour nous .

Romains 10.9

Si tu reconnais publiquement de ta bouche que Jésus est le Seigneur et si tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressiscité , tu seras sauvé .

On n'est pas bête , Jésus est clair . Ce matin , c'était la première fois pour moi que je prenais la sainte sène et c'était émouvant , et c'est ce que le Seigneur a fait pour nous . Il est mort pour nous , pour chacun de nos péchés . Il a offert sa vie , je ne sais pas si vous étes prèts à mourir pour moi demain , mais Lui , Jésus , Il l'a fait . Je vous encourrage : accrochez vous au Seigneur car Il est merveilleux , Il est grand , Il vous aime , chacun d'entre vous . Si vous êtes seuls dans votre vie , si vous avez des problèmes , remettez vous à Dieu , c'est le seul que je peux vous conseiller , et Il sera présent pour vous .  

AMEN .

 

                          __________________________________________

 

LUCETTE .37 ans .

Mon histoire est remplie de douleurs . J'ai grandi dans une famille catholique , plutôt pratiquante . On allait prier à l'église. J'ai été baptisée adulte . J'ai choisi. J'ai suivi ma famille , ce n'était pas une conviction pour moi , j'ai suivi la tradition catholique . J'ai fait la communion , la confirmation , je suivais ma famille , ce n'était pas vraiment mon choix . J'allais à Lourdes faire des pelerinages , je demandais à Marie d'intercéder pour moi , je priais les saints , je me mettais à genoux devant les statues , j'avais des images représentant Marie , représentant Jésus et je n'ouvrais pas ma Bible , sauf pour faire des prières avec les psaumes , tout ce que je connaissais de la Bible , c'était les psaumes . Je savais que Dieu existait, qu'Il était là pour nous mais je ne connaissais pas Jésus . Ma vie a été comme ça jusqu'au jour où j'ai rencontré mon époux et là , sans l'approbation de mes parents , je me suis mariée . Mes parents voyaient ce que je ne voyais pas ...pour moi , c'était un bon choix . Ma vie était faite . J'avais prié , j'étais mariée, j'avais ce qu'il fallait . Puis un jour , tout à commencé à aller mal . J'avais la douleur , la colère , la tristesse , de l'incompréhension et beaucoup d'orgueil . Je me demandais ce qui n'allait pas dans ma vie et je croyais faire ce qu'il fallait, mais en fait , non , je ne faisais pas ce qu'il fallait . Qu'est-ce qui n'allait pas ?

Je regardais beaucoup la télévision , j'étais tout le temps sur les chaines de voyance , je voulais les appeler et voir ce qui n'allait pas . Je pensais qu'en les contactant , ils allaient me dire ce qu'il fallait changer dans ma vie . J'y ai cru pendant un moment , jusqu'au jour où je me suis demandé "est-ce que c'est vraiment ça ? est-ce que c'est vraiment le bon choix ?"

Et un matin , je me suis levée , j'ai ouvert la Bible et j'ai commencé à la lire et je pense qu'à ce moment là j'ai commencé à rechercher Dieu , à rechercher la paix dans mon coeur , la joie , l'amour qui manquait et à rechercher tout ce qui faisait défaut dans ma vie .Et Dieu a vraiment commencé à me toucher à ce moment là . Il a commencé à oeuvrer en moi parce que je Lui ai demandé . Je Lui ai dit Seigneur , je recherche autre chose, je te recherche vraiment et là , Il a mis sur ma route une collègue qui m'a conduit ici , elle m'a amené ici, elle m'a fait connaitre l'église . Et là , j'ai ressenti que quand je viens ici , je suis en paix , je dépose toute ma colère à l'extérieur , toute ma douleur , toute ma souffrance. Je venais , mais pas régulièrement , mais chaque fois que j'avais un peu de paix , je laissais tomber et je repartais chez moi . A un moment , j'ai commencé à ouvrir les yeux , j'ai compris que quand je suis ici , je suis près de mon Dieu , il y a un changement en moi . 

Je dis merci à Dieu car en venant ainsi , j'ai appris à connaitre Jésus . Je savais que Jésus était le fils de Dieu , c'est tout ce que je savais , sans plus . Mais en venant ici , Il m'a montré son amour , Il m'a montré que si je le suivais , j'aurai la paix et la joie que je recherche .Et pendant les prières , lors des cultes , pendant les prédications , je savais que Dieu me parlait à travers les prophéties qui étaient données .Je Lui posais des questions et Il me répondait par quelqu'un d'autre .

Je remercie le Seigneur . A partir de ce moment là , j'ai décidé d'arrêter mes bétises et de ne plus l'offenser . Mais , malgré cela , je n'avais pas encore pris la décision de me faire baptiser . J'étais réticente . Je pensais que si je priais , c'était suffisant . Un jour , j'ai dit à une amie : le baptême c'est quand Dieu voudra . Elle m'a répondu non , ce n'est pas quand Dieu voudra , c'est toi qui décides . Je la remercie aujourd'hui. Sa réponse a travaillé mon coeur mais je n'étais pas encore décidée . Puis , le jour de l'an , Mireille nous a donné à chacun un verset et j'ai eu Mathieu 6.33 : " Cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice , et tout vous sera donné par dessus ." J'ai reçu ce verset comme un message du Seigneur .

Le pasteur Kelly dit que tout le monde doit connaitre le verset Jean 3.16 . Avec ce verset, Dieu me parle depuis toujours et c'est moi qui n'entendais pas .

Aujourd'hui je veux me faire baptiser . Je me lance dans cette grande aventure qu'est la vie avec Dieu pour père et Jésus comme Sauveur et Seigneur .

Je m'engage aujourd'hui à donner ma vie à Jésus Christ , le servir auprès de vous et d'oeuvrer pour la gloire de Dieu afin qu'Il accomplisse son dessin pour moi .

AMEN.

 

                           ---------------------------------------------------

 

CATHY : 34 ans .

J'ai grandi dans une famille de tradition catholique , mais pas vraiment pratiquante . J'ai cependant été baptisée à l'église catholique quand j'étais bébé. Je n'en garde pas un souvenir impérissable , mais on peut considérer que c'était une entrée en matières . Par la suite mes parents m'ont inscrite au cathéchisme et c'est là , que pour la première fois , j'ai entendu parler de Dieu . A cette époque j'ai commencé à croire en l'existence de Dieu . Les années qui ont suivi , j'avais conscience qu'il y avait une entité supérieure qui veillait sur moi et qui existait , sans vraiment le nommer , cela pendant 3-4 ans . Puis à l'adolescence , au collège j'ai fait la connaissance de Julie Poupard , c'est à son contact que j'ai pris conscience que cette entité emminente c'était bel et bien Dieu . Les années qui ont suivi , j'ai en quelque sorte évolué dans une foi qui était dans un entre-deux , c'est à dire un pied dans la foi et un pied en dehors , tout en ayant l'idée qu'un jour ou l'autre , il faudrait bien que je marche à pieds joints d'un côté ou de l'autre .

J'ai vécu ainsi pendant de nombreuses années en respectant relativement la volonté de Dieu , ses commendements , mais pas complètement non plus . Je n'étais pas éloignée de la foi mais je n'étais pas pratiquante . Je ne fréquentais pas d'église . Cependant j'aspirais à respecter ses commandements qui avaient du sens à mes yeux et à chaque fois que j'ouvrais une Bible , ma lecture soulignait mon incapacité à me conformer à ce que Dieu attendait de moi . Donc dans la vie générale je n'étais pas parfaite , mais mes parents n'ont pas eu trop à se plaindre de moi . J'étais dans une certaine moyenne , je n'étais pas la plus mauvaise , pas la meilleure non plus . Je ne posais pas de problèmes mais je ne savais pas comment atteindre cet idéal inaccessible . Je ne savais pas comment faire frond entre des aspirations plus élevées et une nature plus corruptible , plus imparfaite jusqu'à un jour de Juin 2016 où une chanson est venue apporter la réponse à ma question . Cette chanson évoquait Jésus et pour la première fois , une chanson m'interpellait et me plaisait . J'ai su que j'étais à la croisée des chemins puisque j'ai pris la décision d'ouvrir à nouveau ma Bible et d'interroger la personne qui était la plus à même de m'expliquer qui était Jésus car quelque chose m'avait échappé .J'avais entendu parler de Lui , je ne remettais pas en cause sa filiation mais ce qu'Il avait accompli n'avait pas vraiment de sens pour moi . Les explications n'ont pas tardé , tout est devenu un peu plus clair et c'est ainsi que de questions en réponses puis de réponses en questions nouvelles , la necessité de me faire rapidement baptiser s'est imposée , chose que je n'imaginais pas une seconde il y a quelques mois .

Je suis venue dans cette église et j'ai été très bien accueillie , j'en profite pour vous en remercier . Je remercie aussi mes proches qui ont fait preuve  de tolérance et d'ouverture d'esprit envers moi ces derniers mois , même s'ils ont pu être un petit peu interpellés par mon comportement ou mon changement .

Lorsque Jésus est venu frapper à la porte de mon coeur , je n'étais absolument pas malheureuse . Ce n'est pas un être brisé qu'Il est venu appeler. J'étais tout à fait heureuse et satisfaite de mon existence , j'étais en quête de réponse , certe j'étais consciente qu'un jour je devrai me déterminer , mais j'étais heureuse .

Jésus s'est présenté avec la force de l'évidence et de la vérité , avec un tel pouvoir de persuasion que je ne pouvais pas me trouver ailleurs qu'ici aujourd'hui .

Ma propre expérience m'a permis de comprendre que quelque soit la satisfaction que votre existence vous apporte , on a toujours besoin de Jésus . Et dans ma quête personnelle de réponse , Il est apparu comme une clef , comme la pièce manquante au puzzel de ma vie .  Je pense que la condition humaine a besoin de Jésus de manière fondamentale , de manière intrinsèque et c'est la raison pour laquelle je suis ici . Donc , il ne s'agit pas d'une décision hâtive , d'un coup de folie , de ce que l'actualité pourrait appeler une radicalisation expresse . C'est une décision longuement réfléchie et si aujourd'hui je suis là , maintenant et que je me fais baptiser , c'est parce que simplement il ne pouvait en être autrement .

 

 

                                                     *****************************************

Josepha : 80 ans

Je suis née en Espagne . Mon père n'était pas croyant du tout . Ma mère était croyante et elle allait à l'église catholique quand elle pouvait , quand mon père n'était pas là .

Quand j'avais environ 4 ans , ma mère me prenait dans les bras pour aller prier et adorer Dieu , elle pleurait . J 'ai gardé ce souvenir toute ma vie . Quand j'avais 6 ans ma mère est morte , un an après mon père s'est remarié avec une sorcière . Elle était très méchante et j'ai beaucoup souffert pendant toute mon enfance .

Quand j'ai rencontré mon futur mari , j'ai cru trouver le bonheur car les gens disaient qu'il était gentil . Je me suis mariée à 20 ans .

Nous sommes arrivés en France , j'avais 21 ans et ma vie n'a été que des souffrances . Mon mari vivait comme un célibataire , toujours avec ses copains et il était violent . J'ai eu 4 enfants , 2 sont décédés . Je les ai élevés toute seule , jamais un jour de fête , rien .Il était toujours ailleurs , j'étais toujours toute seule . Il était travailleur , c'était sa qualité .

Quand mon mari a eu 56 ans , il a voulu arrèter de travailler pour profiter de sa retraite et de l'argent qu'il avait . Il dépensait l'argent pour lui tout seul .

A cette époque , je ne connaissais pas Dieu comme je le connais maintenant , mais j'avais la foi , je me souvenais de ma mère qui priait à l'église , et je lisais la bible en cachette . Alors avec ma soeur qui était convertie , nous avons commencé à prier : "Seigneur Jésus , tu connais la situation , ne permets pas que mon mari détruise cet argent , tu vois , il ne veut rien savoir pour faire des travaux dans la maison " . Nous avons remis tout ça dans les mains du Seigneur et nous avons prié tous les jours .

Trois mois plus tard , mon mari est tombé malade . Il a du être opéré d'un cancer . Il était furieux , il avait peur de ne pas pouvoir profiter de son argent , il proférait des menaces contre nous , sa famille .

Je n'étais pas convertie mais Dieu m'a donné la patience pour le soigner , ce qui m'a beaucoup aidée jusqu'au dernier moment . Mais je ne voyais pas encore tout ce que Dieu faisait pour moi , comme Il prend soins de ses enfants .

Un jour , ça faisait déjà 7 mois que mon mari était malade , il a eu un nouvel accès de violence et il m'insultait en Espagnol . 

A ce moment là , ma soeur est arrivée . Je pleurais , je n'en pouvais plus . Elle a fait une prière que je n'oublierai jamais : " Seigneur Jésus , je remets ma soeur entre tes mains .Si tu pouvais faire quelque chose pour garder ma soeur en sécurité , s'il te plait , Seigneur....... " Elle implorait Dieu .

Le docteur est arrivé le matin même sans qu'on l'ai appelé , ce n'était pas le hasard . Il a fait hospitaliser mon mari la semaine suivante , tout s'est passé comme ma soeur l'avait demandé dans sa prière . Dieu m'a gardée très patiente jusqu'au bout , et mon mari est mort après huit mois de maladie .

Puis je me suis convertie , j'ai pris le baptême le 28 mars 1999 .

Dieu m'a aidée pour lire la bible , je la lisais en Espagnol mais je ne pouvais pas la lire en Français . J'ai prié que Dieu m'aide , que je puisse comprendre pendant le culte et lire les chants . C'est un miracle ! Je ne prends plus la bible en Espagnol et je comprends la française . La bible dit : " Demandez et vous recevrez " .

Après le décès de mon mari , j'ai ouvert ma maison aux chrétiens : les pasteurs de passage , les chanteurs , les stagiaires ..etc... qui venaient dormir chez moi .

Avant ma conversion , j'avais été guérie de migraines grâce à une prière de ma nièce . Après ma conversion , je me suis mise à douter de la puissance de Dieu . Je doutais de la guerison divine . Puis la maladie est arrivée , un problème très douloureux au ventre . Je suis allée à l'imposition des mains un dimanche après midi et à la visite médicale suivante , je n'avais plus rien Dieu m'avait guérie .

Le Seigneur m'a fait comprendre qu'Il est toujours là . Il m'a gardée , Il m'a protégée tout au long de ma vie et Il va continuer jusqu'au bout . Je veux Lui rendre grâce pour le soutien qu'Il m'a donné , ses bienfaits dans la vie quotidienne et la vie éternelle que j'ai reçue en son Fils Jésus Christ . 

                                                  *******************************************

MARIE CLAIRE .Témoignage du jour de son baptême le 4.09.2016

Petite à 12 ans , encore enfant , j'étais déjà aimable , j'allais à l'église protestante . Mon adolescence s'est déroulée dans un esprit de respect de Dieu par rapport à ma famille car mon grand père paternel était pasteur évangélique .

A l'age de 25 ans , j'ai épousé le père de mes enfants . Je n'avais pas la foi vivante et personnelle en Jésus comme Sauveur et Seigneur , mais une soif de mieux le connaitre . Avec les épreuves de la vie , j'ai été amenée à chercher vraiment la foi . En 2013 , lors d'un culte , j'ai décidé de suivre Jésus et depuis , j'ai grandi dans sa connaissance et dans son incommensurable amour . Dans Sa parole : Jean 3.16 "Car Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas mais qu'il ait la vie éternelle " . Le Seigneur Jésus m'a aidée dans mes épreuves . Je sais que vous avez prié pour moi pendant 15 mois , j'ai eu des moments difficiles , douloureux , et Il a mis dans mon coeur de la paix , de l'amour et la joie . Il m'a vraiment transformée . Aujourd'hui je veux vous inviter , comme moi , à le servir de tout votre coeur . Il a dit dans sa parole , dans Ezéchiel 36.25-26 : Je répandrai sur vous une eau pure et vous serez purifiés de toutes vos souillures , je vous purifierai de toutes vos idoles et je vous donnerai un coeur nouveau , je mettrai un esprit nouveau au milieu de vous , j'oterai de votre corps le coeur de pierre et je vous donnerai un coeur de chair .

Amen .  

                              

                                               ****************************************************************

Deux baptêmes le 23.10.2016

" Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres , dans la communion fraternelle , dans la fraction du pain et dans les prières ......Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l'Eglise ceux qui étaient sauvés .......Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés ......"    Actes ch.2.

Témoignage de Mathilde , 18 ans .

Je suis née dans une famille Chrétienne . Je fréquente cette église depuis que je suis toute petite . J'ai toujours été bien entourée de ma famille et de mes amis . Je n'avais pas de problème particulier . Je suivais toutes mes classes dominicales , j'allais aux camps . Bref ! tout allait bien dans ma vie , c'était parfait , j'étais une fille épanouie , pleine de gaîté .

Arrivée vers l'adolescence je me suis un peu désinteressée , le dimanche , lors du culte , mon esprit était ailleurs , je rêvassais , je me suis éloignée , je n'avais plus de repères . J'étais perdue .

L'été 2013 , je suis partie en Guadeloupe pendant les vacances , avec ma famille . Vers le début du mois d'Août , je suis allée à un séminaire de jeunes chrétiens pendant 5 jours , ça réunissait l'église de Basse Terre et de Marie Galante . Pendant ce séjour , j'étais en compagnie d'autres jeunes et j'étais interpellée par leur foi , la paix en eux , ils louaient le Seigneur avec conviction , ils étaient heureux et je me disais que j'aimerais trop être comme eux , avoir ce peps , cette joie , pouvoir louer le Seigneur avec entrain . J'ai réalisé que la différence qu'ils avaient , comparés à moi , c'est qu'ils avaient vraiment accepté Jésus dans leur vie et j'ai compris que c'était ça la solution. Et , au cours de ce séminaire , j'ai vraiment été touchée : Jésus a touché mon coeur . Le dernier jour nous avons chanté un chant : Briser les chaînes  . A ce moment là , j'ai senti les chaînes de ma vie tomber ,et j'ai senti un poids sortir de moi . Là , j'ai commencé à demander pardon à Dieu de l'avoir mis de côté et de ne pas l'avoir mis à la première place dans ma vie . J'ai réalisé qu'Il était mort pour moi , qu'Il était mort à la croix , qu'Il était ressuscité et qu'Il avait la vie éternelle . Je savais qu'Il m'aimait et me pardonnait .

Une fois rentrée en France , j'ai retrouvé mes petites habitudes , je n'ai pas su entretenir ce que j'avais reçu à ce séminaire . J'ai repris mon petit train de vie sans vraiment me soucier de ce qui se passait jusqu'à ce que j'aie  la chance de revivre un autre rassemblement de jeunes aux DNJ (Dynamique Nationale pour la Jeunesse ) puis à ADN ( Ados Dynamique Nationale ) , et Jésus m'a renouvelée , j'ai été une nouvelle fois touchée : MERCI SEIGNEUR !

A partir de ce moment , j'ai décidé de vraiment me donner à Dieu et de ne pas rester passive sur ce que j'avais reçu . J'ai décidé d'entretenir ma foi avec Lui , et  ma vie a vraiment changé , je me suis sentie forte , victorieuse , je faisais face à tout , j'étais devenue une combattante . Jésus m'a remplie de bénédictions , tout me souriait , j'étais heureuse . Pendant des moments difficiles , car tout n'est pas toujours rose , je me récitais le psaume 23 . Ce psaume est important pour moi car même avant , ma mamie et ma tatie me forçaient à apprendre ce psaume par coeur car :

L'Eternel est mon berger , je ne manquerai de rien

Il me fait reposer sur ses verts pâturages ,

Il me dirige près des eaux paisibles

Il restaure mon âme ,

Il me conduit dans les sentiers de la justice ,

A cause de son nom .

Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort ,

Je ne crains aucun mal car Dieu est avec moi .

Ta houlette et ton bâton me rassurent

Tu dresses devant moi une table en face de mes adversaires ,

Tu oins d'huile ma tête et ma coupe déborde .

Oui le bonheur et la grâce m'accompagneront tous les jours de ma vie

J'habiterai dans la maison de l'Eternel jusqu'à la fin de mes jours .

AMEN .

 

                                        ------------------------------------

 

Estelle : 25 ans .

 

J'ai eu le privilège petite , à partir de l'âge de 6 ans , de fréquenter l'église évangélique de Gap , j'allais tous les dimanches matins à l'église , j'allais entendre la parole de Dieu et quelques années plus tard , mon père a commencé à être malade , une dépression avec multiples tentatives.... Je suis l'aînée des enfants de la famille et j'ai très vite compris ce qui se passait dans le foyer . C'était une période très difficile pour moi car je ne comprenais pas trop cette maladie , je ne comprenais pas pourquoi mon père nous faisait ça . Ensuite , mes parents ont divorcé . Plusieurs évènements ont fait que mon comportement est devenu très violent et agressif. J'étais en rebellion . Je suis devenue quelqu'un de méconnaissable pour mes proches . Ensuite , je suis partie vivre en Bretagne avec ma maman et à l'âge de 16 ans , j'ai commencé à découvrir le monde . Je suis sortie avec mes copines comme les jeunes d'aujourd'hui qui sont dans le monde . J'étais sans arrêt en conflit avec mes parents . J'ai refusé de voir mon père pendant des années  et  à 17 ans , j'ai quitté le domicile familial . J'ai décidé de me débrouiller seule et de faire mes études . 

A 20 ans j'ai décidé de retourner à Gap , dans la ville où j'ai grandi petite . Et là , j'ai rencontré un homme avec qui je suis restée 4 ans . C'était une relation qui m'a mise à terre . Cette relation se résumait à la violence : violence verbale , physique . J'étais dans un mal être profond , je n'avais plus confiance en moi . Je ne savais plus comment m'en défaire , j'avais peur de me retrouver seule , j'avais peur de ne jamais être aimée par quiconque . Jusqu'au jour où j'en ai eu marre de cette vie , d'être fidèle à un homme qui , finalement ne m'aimait pas mais qui se servait de moi . J'en ai eu marre . Je me suis mise à pleurer . Je me suis mise à genoux et j'ai demandé au Seigneur que s' Il était vraiment là avec moi , s'Il existait réellement , qu'Il me délivre de cet homme qui me rendait malheureuse. Et c'est ce qu'Il a fait . Je suis donc partie , et je me suis installée sur Aix en Provence . Ce n'était pas le plan de Dieu , mais je suis têtue et j'ai quand même voulu faire à ma façon . De là , j'ai rencontré des jeunes chrétiens qui m'ont beaucoup aidée , qui ont beaucoup prié pour moi . Mais , dans mon orgueil , j'ai préféré sortir le week end au lieu de me lever le dimanche matin pour aller louer le Seigneur . C'était de pire en pire . Et le Seigneur a vraiment commencé à oeuvrer dans ma vie parce que , quelque part , je le cherchais . Je me sentais vraiment seule et incomprise . J'ai commencé à lire ma bible et j'ai lu des passages qui m'ont révélé beaucoup de choses . J'ai essayé de me positionner et j'ai dit : Seigneur , si ce n'est pas ton plan que je sois ici , alors je décide de t'écouter et de te suivre . Je suis venue à Tarbes , j'ai rejoint ma soeur , ma tante , mon oncle , mes cousins et cousines : ma famille que je n'avais pas vue depuis des années et dont j'étais éloignée depuis longtemps .

Mais il y avait toujours ce mal être et ce vide en moi . Je n'arrivais pas à m'accepter , je ne supportais pas le regard des gens, j'avais peur de sortir de chez moi , je préférais rester enfermée , que personne ne me regarde . Jusqu'à ce fameux mardi 9 Août 2016 où je suis venue ici avec ma maman voir le pasteur , et le Seigneur m'a fait grâce , Il m'a délivrée . J'ai eu une grosse délivrance et depuis ce jour Dieu bénit ma vie et je me suis positionnée . Malgrè les attaques de l'ennemi , je suis restée en Jésus . Je me suis dit : c'est fini maintenant tout ça , je sais que c'est terminé , je veux LE suivre . J'ai compris que Jésus était mort à la croix et ressuscité pour mes péchés . Je Lui donne ma vie . Il est mon Sauveur , Il est mon Seigneur et je veux vivre pour Lui . J'ai pris conscience de toute mes erreurs , je Lui ai demandé pardon , j'ai pardonné mon père , j'ai demandé pardon aux gens que j'avais blessés et je suis très reconnaissante au Seigneur aujourd'hui . C'est un Dieu d'amour , Il est fidèle . Il ne m'a jamais laissée . il m'a toujours protégée malgrè mes manquements .

J'aimerais citer 2 versets qui m'ont beaucoup touchée .

2 Co .5.17 : Si quelqu'un est en Christ , il est une nouvelle création , les choses anciennes sont passées , voici , toutes choses sont devenues nouvelles .

Jean 3.16 : Car Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné son Fils unique , afin que quiconque croit en Lui ne périsse point , mais qu'il ait la vie éternelle .

 

                                                   ****************************************

Baptêmes du 19.06.2016

Nous avons eu la joie d'accompagner 3 personnes qui ont affirmé leur foi devant Dieu et devant les hommes en acceptant le baptême par immersion .

Voici le témoignage de leur rencontre avec Jésus .

 

Virginie : 39 ans .

J'ai toujours entendu parler du Seigneur , depuis ma naissance : à l'église que nous fréquentions , à la maison .

Bien sûr , quand j'étais enfant , je savais qu'Il existait , je croyais en Lui mais je ne comprenais pas réellement son sacrifice à la croix .

A l'age de 13 ans , un dimanche à la fin de la réunion , le pasteur Ourlin a lancé un appel pour tous ceux qui voulaient donner leur vie à Jésus . A ce moment là , j'ai su que je voulais Le suivre , Lui donner ma vie et mon coeur . Je L'aimais , alors je me suis levée et je Lui ai donné ma vie .

Des difficultés au sein de la famille et de l'église ont fait que mes parents se sont éloignés . Ma famille avait toujours la foi mais à partir de ce moment là , j'ai grandi loin de l'église .

J'ai fait ma vie et je l'ai vécue au rythme du monde dans lequel j'évoluais , avec des personnes que je croyais être mes amis ......Je me suis éloignée de mon Seigneur Jésus -Christ .

Petit à petit , mes prétendus amis m'ont trahie . Le mot solitude a alors pris toute sa signification pour moi . Et , malgré que je connaissais le Seigneur , je ne me suis pas tournée vers Lui , je ne Lui ai pas demandé son aide . J'ai souhaité repartir à Zéro....mais seule .

En Juillet 1998 , je suis partie travailler à Cauteret avec ma belle soeur . C'est là que j'ai rencontré mon futur mari .C'était un garçon travailleur , gentil , honnête , serviable . Très vite , il est devenu le centre de mon univers .

Nous nous sommes mariés en 2001 . Rapidement , nous avons eu Maxime puis Loréna . Mais je continuais à laisser le Seigneur à l'écart de ma vie . Le centre de ma vie , c'était mon mari , je ne voyais que par lui , il était tout pour moi .

A partir de 2007, les épreuves sont arrivées les unes derrière les autres .

Mon mari a fait un premier infarctus cette année là , dont il a mis plusieurs mois à se remettre . Par la suite , dès qu'il sortait d'un problème de santé , il retombait dans un autre . Et au lieu de me tourner vers le Seigneur , le seul à pouvoir nous aider , j'ai continué ma route sans un regard pour Lui .

Pourtant Lui , Il ne m'avait pas abandonnée . Nous avons eu des bénédictions , Il était toujours à l'oeuvre dans nos vies , mais jétais trop aveugle pour m'en rendre compte . Notamment en 2003 , alors que mon mari faisait un nouveau malaise cardiaque . Lorsque le SAMU est arrivé , le médecin urgentiste lui a fait un électrocardiogramme . Le verdict était sans appel : infarctus . Ma mère et ma soeur ont prié le Seigneur de le guérir . Quand nous sommes arrivés aux soins intensifs , le médecin ne nous a pas pris au sérieux : Christophe ne présentait plus aucun signe d'infarctus . Le Seigneur avait agi , Il l'avait guéri ! Il est ressorti le lendemain , mais je ne suis pas pour autant revenue au Seigneur.

Les épreuves ont continué : la santé fragile de Christophe , les difficultés qui en découlaient et son absence lorsqu'il était hospitalisé , la perte de mon emploi . C'était les ténèbres .

Ma mère me disait de revenir au Seigneur , que Lui pouvait m'aider . Je lui répondais " je sais ou oui je vais le faire " , mais je ne faisais rien . Je restais focalisée sur mon univers : Christophe et les enfants .

Mais le Seigneur , Lui , ne voulait pas me laisser seule .

En septembre l'année dernière , j'étais épuisée tant moralement que physiquement . Encore une fois , ma mère m'a conseillé de parler avec le pasteur Kelly et m'a répété de me positionner par rapport au Seigneur . Ce n'était pas la première fois que je discutais avec le pasteur . A lui aussi , je lui avais dit que oui , j'allais revenir me positionner sans pour autant le faire . Ce jour-là , il a employé le mot LACHETE . J'étais affreusement vexée mais en même temps je dois bien avouer qu'il avait raison . J'avais envie de revenir au Seigneur et à l'église , mais mon orgueil et ma lacheté m'en empêchaient . Je me cachais derrière l'excuse que je répétais à qui voulait bien l'entendre : je suis une fille sympa , je ne fais de mal à personne , j'ai déjà donné ma vie au Seigneur , etc... Mais non , ce n'était pas suffisant , loin s'en faut .

Le 10 octobre , mon univers s'est écroulé . Mon mari a été victime d'un accident grave . Le corps médical n'a rien pu faire . Il est décédé le 11 octobre , ça a été un tsunami dans ma vie . Je n'ai pas compris ce qui se passait . J'ai supplié le Seigneur de le sauver . Je Lui ai dit qu'Il pouvait tout faire y compris ramener Christophe à la vie . Je n'avais jamais connu une telle douleur ! J'ai demandé des comptes au Seigneur : Pourquoi ? Je me posais des tonnes de questions . J'étais retournée vivre chez mes parents avec mes enfants pour fuir notre maison .

Je suis revenue à l'église une semaine après le décès de Christophe . J'étais anéantie .

A plusieurs reprises , au moment du culte , le Seigneur s'est adressé à moi par des dons spirituels . Il m'a dit de regarder à lui . Il a dit de ne pas m'inquièter , qu'Il avait un plan parfait pour moi , que mes lendemains seraient glorieux . Il m'a aussi dit que j'obtiendrai les réponses aux questions que je me posais . Mais moi , je continuais de résister : comment mes lendemains pourraient-ils être glorieux sans Christophe à mes côtés ?

Mais pendant ces moments douloureux , j'ai pu voir que , oui , le Seigneur était là , à mes côtés . Tout comme l'église qui me portait dans ses prières , ma famille qui m'entourait et le pasteur Kelly .

Un jour , ma mère m'a donné un texte à lire , voici ce qu'il disait : 

Une nuit je fis un rêve :

 Je marchais sur la plage avec mon Seigneur .

Sur le ciel noir , des épisodes de ma vie furent projetés ,

Comme un immense écran .

Et sur le sable , je voyais à chaque fois deux traces de pas :

Les miens et ceux de mon Seigneur .

Après la dernière scène de ma vie , je me retournai .

Je fus surprise de voir , par endroits , les traces d'une seule personne .

Je me rendis compte que je traversais alors les moments les plus difficiles de ma vie .

Inquiète , je demandai au Seigneur :

"Le jour où j'ai décidé de te suivre ,

Tu m'as dit que tu marcherais toujours avec moi .

Mais je découvre maintenant , qu'aux pires moments de ma vie , il n'y a les empreintes que d'une seule personne .

Pourquoi m'as-tu abandonnée lorsque j'avais le plus besoin de toi ?"

Il me répondit : "Mon enfant chérie , Je t'aime et Je ne t'abandonnerai jamais , jamais , jamais

Surtout pas lorsque tu passes par l'épreuve .

Là où une seule personne a marqué le sable de ses pas ,

C'était Moi qui te portais .

Ce texte résumait parfaitement ce que j'éprouvais , ce que le Seigneur m'avait déjà dit , ce qu'Il voulait me dire encore . Je n'étais plus seule . Il était là , mais j'étais toujours écrasée par la douleur .

Au mois de février , mes enfants et moi sommes rentrés chez nous . Nous étions terrifiés à cette idée . Au moment de partir , ma mère m'a prise dans ses bras et m'a dit : "Quand tu vas rentrer , il y a quelqu'un qui t'attend à la porte . Laisse le entrer en premier et tu verras que tout ira bien " .

Alors ce soir là , en arrivant j'ai ouvert la porte et j'ai laissé entrer le seigneur dans mon foyer . A partir de ce moment là , j'ai ressenti une immense paix . Une paix que je ne connaissais pas . La paix de notre Seigneur Jésus-Christ !

Petit à petit , le Seigneur m'a relevée , consolée . Il a permis que je retrouve un emploi à cinq minutes de mon domicile , dans une entreprise où il n'y avait pourtant aucune perspective d'embauche .

Le 10 avril 2016 , le pasteur D. Bordeneuve était de passage . Ce jour là , il a parlé de la joie de Christ . Je suis ressortie de ce culte transformée .

 La vie avait retrouvé toute ses couleurs , toutes ses saveurs . J'éprouvais une immense joie en moi : la joie du Seigneur . C'est à partir de ce jour là que tout a changé pour moi . J'avais enfin laissé Jésus prendre les commandes , devenir le maître de ma vie . J'ai enfin réalisé à quel point Il m'aime , moi , alors que je ne suis rien . J'ai réalisé qu'Il a donné sa vie sur la croix dans d'atroces souffrances pour me sauver , me donner la vie éternelle , à moi qui ne méritait rien . J'ai réalisé qu'Il sera toujours près de moi parce qu'Il est ressuscité et qu'Il est là , à chaque seconde . Quand la peine revient , je lui parle . C'est lui qui essuie chacune de mes larmes et dans les minutes qui suivent la paix revient . Alors OUI ! Je Lui donne ma vie , je Lui donne tout avec une immense joie . Je repars à Zéro avec mon Seigneur Jésus qui m'a pardonné .

J'ai beaucoup lutté , c'est vrai , sans savoir que le combat que je menais était perdu d'avance face à mon sauveur bien aimé . J'ai fini par le fléchir ce genou ! Je concluerai en disant que je n'ai jamais été aussi heureuse de rendre les armes qu'en ce moment : Je suis victorieuse en Jésus .

                                                     *********************************************

Témoignage de ESSI : 24 ans , qui vient du TOGO

Je remercie le Seigneur pour ce moment formidable de ma vie , mon baptême , la reconnaissance devant Dieu , les anges et devant vous tous de mon appartenance à la famille royale de Dieu . Je voudrais témoigner devant vous de l'oeuvre de dieu dans ma vie , de vous dire quel sauveur merveilleux j'ai trouvé en Jésus Christ et renouveler publiquement mon engagement à le suivre là où Il voudra , pas de mes propres forces mais par la puissance de son esprit qui vit en moi .

Je me nomme Essi Dabla , j'ai commencé mes études doctorales à Alstom Tarbes en collaboration avec l'Eni tarbes . Je suis très contente d'être à Tarbes et d'être dans cette famille merveilleuse de Dieu . Je suis née dans une famille qui reconnait l'existance de Dieu mais qui  n'est pas pratiquante . Je me souviens que mon père me disait que Dieu existe , qu'il faut le prier dans son coeur , mais aller à l'église c'est une perte de temps .Mes parents n'accordaient pas spécialement de temps à la parole de Dieu , à la prière ou à la méditation . J'ai grandi dans cet environnement jusqu'à l'age de 16 ans où mon neveu qui venait s'installer chez nous me convaint d'aller à l'église traditionnelle . J'ai commencé , j'ai ensuite suivi leurs pratiques . J'étais enseignée sur des choses que je ne comprenais pas . J'avais toujours cette soif de connaitre qui est Jésus , je n'avais pas de réponse à des questions existantielles que je me posais : qui suis-je ? d'où je viens ? pourquoi je suis sur la terre ?

A mon arrivée en france , j'ai eu l'occasion de participer à des réunions de jeunes qui partageaient la parole de Dieu . J'étais emerveillée par les réponses à toutes les questions que je leur posais et par les réponses qui se trouvaient dans la parole de Dieu . J'ai médité sur Jean 3.16 : Car Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné son Fils unique afin que quiconque croit ne périsse pas mais ait la vie éternelle . J'ai compris que Dieu m'aime et c'est Lui qui m'a choisie . D'ailleurs Jean 15.16 dit : Ce n'est pas vous qui m'avez choisi mais c'est moi qui vous ai choisi et je vous ai établi afin que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure . Il m'a sortie des ténèbres et m'amène dans la lumière . Ephésiens 5.8 dira : car si autrefois vous étiez ténèbres , maintenant vous êtes lumière . Je me suis rendue compte que je m'étais égarée et perdue . J'ai demandé à Dieu de me pardonner et de me purifier de toutes mes fautes , de toute mon ignorance . J'ai rencontré le Seigneur Jésus Christ , je Lui ai donné ma vie , je me suis engagée avec Lui en mars 2015 à l'église évangélique de Toulouse Saint-Agne . Je me suis engagée à Le suivre , à ne pas me battre de mes propres forces mais à devenir la personne qu'Il voulait pour moi .

Aujourd'hui j'expérimente la paix avec Jésus Christ , cette paix que le monde ne peut donner et sa grâce m'accompagne tous les jours . Je suis reconnaissante pour la vie qu'Il m'accorde chaque jour , et pour son Esprit Saint qui sont en moi tous les jours . Jésus est le bon berger , le bon berger donne sa vie pour ses brebis dit Jean 10.11 .

Jésus est mort pour moi , la bible dit dans Romains 5.8 : Mais voici comment Dieu prouve son amour envers nous alors que nous étions encore pécheurs , Christ est mort pour nous . Christ est ressuscité pour moi , pour me donner la vie éternelle , il m'a appelé à mourir avec Lui et à renaitre à une nouvelle vie avec Lui , c'est pourquoi je manifeste aujourd'hui devant vous tous ma réponse OUI à son appel .

Je remercie les pasteurs ainsi que toute l'église pour vos prières . Que Dieu vous bénisse .

AMEN

                                            -----------------------------

 

Jonathan : 28 ans , il nous vient de l'ile de la Réunion .

Bonjour mes frères et soeurs , je m'appèle Jonathan , j'ai 28 ans , je suis marié ,je viens de l'île de la Réunion et je suis arrivé à Tarbes en 2014 . Je suis content d'être parmi vous aujourd'hui car c'est le plus beau jour de ma vie . Voici mon témoignage .

Tout d'abord , je remercie ma femme car c'est elle qui m'a amené vers le Seigneur et qui m'a  fait connaitre Jésus Christ . Je suis issu d'une famille indouiste , qui adore les idoles , les ancètres et qui est aussi catholique . Avant de connaitre Jessica , je n'étais plus  attiré par cette religion et ses pratiques . En fait , c'était Jésus qui était en train detoucher mon coeur et de me ramener dans sa lumière et ma vie a commencé à changer . Avant , j'avais peur de la mort , j'étais terrorisé par le fait d'y penser . Mais avec l'amour de Dieu , je ne crains plus rien , car Il m'a aimé le permier et Il n'abandonne jamais ses enfants . Ensuite , Il m'a fait rencontrer Jessica , ma femme , qui était chrétienne et déjà baptisée .

Je remercie Dieu car Il m'a fait connaitre une femme chrétienne et avant cela , je lisais la bible sans savoir par où commencer ni comment la lire, je me posais beaucoup de questions , mais je ne me lassais pas de la lire , parfois même je passais une à deux heures à lire la bible sans savoir la signification de ce que cela voulait dire . Arrivé ici , à Tarbes , nous avons tout de suite cherché où se trouvait l'église évangélique de pentecôte , et quand nous avons trouvé , nous étions très contents , car c'était à proximité de chez nous  et c'était ma première église .

La première fois que j'étais venu, c'était très agréable , j'étais joyeux , les frères et soeurs très sympathiques et accueillants , j'étais étonné mais très heureux au fond de moi . Puis on s'est marié à Tarbes le 31 décembre 2014 et le Seigneur nous bénissait dans notre vie . Dimanches après dimanches , je prenais plaisir à chanter , à louer , à glorifier Dieu . J'étais bien dans sa présence .

Je commençais à mieux comprendre l'évangile , que Jésus est le Fils de Dieu , qu'Il a souffert et donné sa vie à la croix pour nos péchés . Et j'appèle chacun à Le suivre . Comme dit l'évangile dans Romains 5.8 : "Dieu nous prouve son amour parce que lorsque nous étions encore pécheurs Christ est mort pour nous ". Quand j'ai compris le grand amour de Dieu pour moi , manifesté en Jésus , j'ai cru .

J'aime Jésus car Il m'a aimé le premier . Je veux Le suivre comme mon Sauveur et Seigneur .

 AMEN . GLOIRE A DIEU .

 

                                                 ****************************************************

ALBAIN

Albain est très malade , son témoignage a été recueilli par son épouse , Fabienne .

Je suis né dans une famille catholique et j'ai été enfant de coeur . Lorsque j'ai envisagé de me marier, il y a 45 ans avec Fabienne , nous avons rencontré un problème puisqu'elle était protestante et nous avons vu à ce moment là , nos deux familles se déchirer pour une religion , et nous avons donc décidé que Dieu n'aurait pas de place dans notre foyer , que nous allions construire notre vie tous les deux .

Jusqu'en 1980 , nous vivions bien , nous avions une vie aisée et des biens , mais un grain de sable est venu troubler cette harmonie , nous avons eu affaire avec un escroc et nous étions sur le point de tout perdre .

A ce moment là Fabienne avait décidé d'en finir avec la vie , un tzigane est venu frapper à notre porte et lui a parlé de l'amour de Jésus pour elle . Elle s'est convertie et est passée par les eaux du baptême .

Quant à moi , j'étais révolté et je ne voulais pas entendre parler de Jésus , ce qui m'importait c'était de faire justice moi même . Je suivais mon épouse et nos deux filles à toutes les réunions mais mon coeur était dur et je ne voulais pas céder devant Dieu .

Notre fille Christelle a eu des problèmes de vue , elle devenait aveugle et là , avec méchanceté j'ai dit à mon épouse " maintenant on va voir ce que ton Dieu va faire " et elle m'a répondu "Dieu te fera ravaler tes paroles " .

Un dimanche le pasteur a préché sur la guérison de l'aveugle Barthimé et notre fille s'est approchée de nous et nous a dit " si Jésus a guéri l'aveugle il me guérira moi aussi " et cette parole m'a beaucoup troublé . Tous les jours mon épouse et mes filles priaient pour la guérison et tous les dimanches Christelle allait à l'imposition des mains .

Un dimanche le Seigneur a montré au pasteur que sur la foi et la prière de cet enfant , il l'a guérissait . Après un contrôle auprès de  l'ophtalmologiste le verdict est tombé , elle avait recouvré la vue .Lorsque mon épouse m'a dit cela je me suis effondré en pleurs en confessant ce que j'avais dit à Dieu : si je ne voyais pas un miracle de mes yeux , je ne me convertirai jamais et Dieu m'a pris au mot en se servant de ma fille pour m'amener à la conversion .

J'ai donc décidé de donner ma vie à Jésus mais il y avait encore un obstacle , je fumais et mon pasteur ma disait : Albain je ne te baptiserai pas tant que tu fumeras , je trouvais cela injuste parce que mon plus grand désir était de prendre la sainte cène .

Un dimanche matin lorsque nous partions au culte , je pestais contre cela dans la voiture et c'est alors que Fabienne m'a dit avec autorité : ça suffit tu sais ce que tu dois faire , il n'y a que Jésus qui peut te délivrer . Cette après midi là je suis allé à l'imposition des mains , avec dans mon coeur cette pensée : Seigneur je ne quitterai pas cette salle que tu ne m'aies béni et au même instant j'ai été délivré . Je me suis engagé dans les eaux du baptême .

Depuis ce jour là , je ne l'ai jamais regretté . Il m'accompagne chaque jour et au travers des épeuves que j'ai rencontrées , Il a toujours été là et sera toujours là jusqu'au jour où je Le verrai dans son ciel de Gloire .

 

                                                    *********************************************                     

YVETTE ET CHARLES

C'est un double témoignage où le couple de Yvette , 80 ans et Charles , 84 ans , racontent leur cheminement avec Dieu , une rencontre qui les a conduit à Le servir dans un milieu très difficile : le milieu carcéral .

Charles : j'ai été enfant de coeur étant jeune . Après vers l'âge de 13-14 ans , je voulais rentrer au séminaire , j'y suis resté environ 2 mois mais la discipline m'a découragé et je n'ai plus voulu entendre parler de rien .

Puis j'ai rencontré ma femme , on a fait un mariage civil . Nous avons eu une première fille , 4 ans après nous avons eu la deuxième qui est née avec une élongation brachiale due à l'accouchement . Là on a pensé que c'était notre faute , que nous aurions du nous marier à l'église . Alors nous nous sommes mariés à l'église , mais ça n'a rien changé . Notre vie a été de pire en pire . Nous ne savions pas quoi faire . Nous avions le moral très bas .

A cette période ma femme a commencé à travailler aux galeries et elle a rencontré une collègue de travail qui était chrétienne de pentecôte et qui lui a annoncé la parole de Dieu .

Yvette : je travaillais comme vendeuse , je remarquais que dans ce rayon là , il y avait une dame qui était très gentille , elle avait des attitudes qui étaient hors du commun  . Je l'observais et je me demandais pourquoi elle n'était pas comme les autres . Quand je lui demandais quelque chose , elle me répondait toujours très gentiment . Un soir , j'avais fait des courses et je n'avais pas de panier , j'avais pris un sac en papier , j'y ai mis le lait mais il a fuit et le sac en papier commençait à lacher . Elle m'a vue et elle m'a proposé son aide pour porter les courses . J'étais génée mais elle a insisté et finalement j'ai accepté .

A ce moment là je travaillais et j'étais dans une détresse profonde , mais je le cachais . Nous étions toujours dans les difficultés , j'étais très angoissée , c'était affreux ! Dès le matin j'avais la gorge serrée , je ne savais pas comment j'allais affronter ma journée , j'avais hâte d'être au soir pour pouvoir prendre un cachet et dormir , et là en dormant j'avais la paix . Au travail , j'avais toujours le sourire , un sourire commercial . J'étais toujours très agréable avec les gens , donc personne ne pouvait deviner ce que j'avais .

Donc  ce jour là , la dame me demanda comment j'allais et la conversation en vint à parler de Dieu . Je réagis en lui disant : Ne me parlez pas de Dieu ! parlez moi de tout sauf de Dieu !parce que je pensais : j'ai été baptisée , j'ai fait ma première communion , j'ai renouvelé et je n'ai que des malheurs ! mon foyer n'a que des ennuis , les grèves , le manque d'argent , une fille qui est née avec cet accident à l'accouchement , je n'ai que des malheurs , s'il y avait un Dieu ! Je ne voit pas ce que je Lui ai fait pour avoir tant de problèmes . C'était en 1960 , nous étions mariés depuis 1955 , nous avions tout essayé , nous étions même allés chez des guérisseurs mais nous n'arrivions à rien , c'était tuiles sur tuiles, alors ne me parlez pas de Dieu ! Je pensais que je n'avais rien fait de mal , je faisais de mon mieux , j'aidais même les autres quand je pouvais .

Cette collègue me dit que je n'étais peut-être pas allée frapper à la bonne porte . Je lui demandais s'il y avait une autre porte pour aller à Dieu . Puis elle m'invita à venir à son église . J'acceptais mais il y avait le problème de mon mari , il était encore plus bloqué que moi , on ne pouvait même pas prenoncer le nom de Dieu devant lui . Elle nous invita  pour le dimanche suivant en disant que si ça ne nous plaisait pas , on ne reviendrait pas . Mais comment je pouvais annoncer ça à mon mari ? Comme j'étais rentrée en retard ce soir là , il s'inquiètait et j'ai pu tout lui expliquer , même l'invitation et j'entendis mon mari me répondre : oui , pourquoi pas ? J'ai pensé ce n'est pas possible , ce n'est pas le même homme , lui qui est si rebelle.

Nous sommes donc arrivés à l'heure et en entrant dans la salle je cherchais le bénitier . Une dame à l'entrée me dit qu'il n'y en avait pas . ho ! pas de bénitier ? J'ai regardé autour de moi et là j'ai vu qu'il n'y avait pas de statue , rien , juste une croix . J'ai pensé que nous avions mis les pieds dans une secte , mais par politesse envers ma collègue , nous sommes restés .

Dès que les premiers chants ont commencé , nous les avons trouvés très beaux , c'était différent de ceux que nous avions l'habitude d'entendre , les cantiques étaient joyeux et surtout ils expliquaient bien les choses de Dieu . Nous écoutions tout . Puis la bible , la parole de Dieu a été annoncée , on nous a donné un nouveau testament et on nous a dit "vous pouvez vérifier ".

En sortant nous avons eu envie d'y revenir . nous avons constaté que ce que le pasteur dit , on le vit ,on le lit dans la bible .

Charles : le dimanche suivant , nous sommes arrivés en avance , nous avions hâte de nous retrouver avec ces gens et on ne parlait plus que de la bible à la maison . Nous avons commencé à lire le nouveau testament , à comprendre la volonté de Dieu et à la mettre en pratique dans nos vies .

Yvette : pendant cette recherche nous avons compris que nous étions pécheurs , nous avions été convaincus d'être séparés de Dieu , que sans Lui nous étions perdus .

Nous avons compris que Jésus est mort à la croix pour nous sauver et que Dieu pardonnait nos péchés . Une paix inconnue est rentrée dans notre coeur . Notre vie a changé , j'ai été guérie des angoisses d'une dépression nerveuse chronique . Je savais que je n'étais plus toute seule pour passer les épreuves de la vie . Il faut garder la foi , la patience , la persévérance , ne jamais douter et la bénédiction arrive car Dieu est fidèle . Il ne déçoit jamais .

Ils sont intarrissables ! C'est pour eux des souvenirs inoubliables et ils ont envie de les partager . Après leur conversion ,ils ont travaillé pour le Seigneur en s'occupant de délinquants et en créant un réseau de réinsertion reconnu par les autorités de la ville de Rouen et par les pasteurs de l'église .

    

                                                     ********************************************

Georges

Georges a 84 ans , voici encore le récit d'une belle rencontre avec Jésus .

 

"Car mes pensées ne sont pas vos pensées et vos voies ne sont pas mes voies, dit l'Eternel ". (Esaie 55.8 )

J'avais un camarade de classe dont les parents étaient enseignants . Ils me demandèrent pourquoi je ne préparais pas le concours d'entrée à l'école normale d'instituteurs . Ma réponse fut catégorique : il n'en était pas question . Comme tous les jeunes j'avais un projet de vie : faire une carrière militaire dans l'armée de l'air avec l'ambition d'être pilote . Mon bac en poche je fus appelé dans l'aviation et envoyé en école d'officier . Je pensais que la voie s'ouvrait devant moi mais il y eut un premier accroc , à cause d'une fracture mal réduite à l'avant-bras , je fus recalé pour le pilotage . Ma carrière continuait néanmoins quand un second accroc vint ruiner mes espoirs . Un accident médical mit fin à toutes mes ambitions . Réformé et rayé des cadres de l'armée , je me retrouvais à la rue . Que faire ? Je ne pouvais pas rester sans activité à la charge de mes parents et là , je me suis souvenu de ce que m'avaient dit les parents de mon camarade . J'ai fait une demande de poste à l'inspection académique d'Oran et j'ai été retenu . Nommé dans la brousse , j'ai fait mon apprentissage puis j'ai pu suivre ma formation et ai été titularisé . J'ai postulé à la rentrée 1957 et fus nommé dans une petite ville sur la côte algérienne . Entre temps je me suis marié et nous sommes restés dans cette ville jusqu'à l'exode de 1962 . Au cours de ces cinq années , nous nous sommes liés d'amitié avec un collègue et sa petite famille .

Un mouvement de réveil spirituel se développait dans le département et nos amis sont allés assister à une réunion d'évangélisation , l'épouse de mon ami a été guérie instantanément à l'imposition des mains , d'une perte de sang . Cela a été pour eux la révélation de l'amour de Dieu et ils se sont convertis . Ils étaient heureux de nous parler de Jésus mais à cette époque là nous n'étions pas prêts à entendre : nous allions à l'église traditionnelle . En 1962 il nous a fallu quitter l'Algérie et rentrer en France . Nos amis , mutés à Annecy , continuaient de correspondre avec nous qui étions nommés à côté de Soissons . Au début tout allait bien , mais une grave dépression nerveuse atteignit mon épouse , qui se raccrochait aux lettres que nous recevions d'Annecy .

Par un miracle de Dieu , je fus muté à Tarbes et nos amis nous invitèrent à passer un mois avec eux à Annecy . Pendant ce séjour ils nous proposèrent de les accompagner à l'église pentecôtiste . Là nous avons été touchés par l'accueil et les cantiques si différents de ce que nous entendions le dimanche matin à la messe . Notre fils ainé , atteint d'un rhumatisme articulaire aigu , avait un traitement douloureux . Il est allé à l'imposition des mains et le Seigneur l'a délivré de ce rhumatisme . Gloire à Dieu ! Cependant nous n'étions pas encore engagés . A la fin du séjour , nos amis nous ont offert une bible . C'était la première fois que nous étions en contact avec la parole de Dieu . De retour à Tarbes , mon épouse a fait examiner mon fils par le pédiatre qui a confirmé la guérison définitive de notre garçon . Cela nous confortait dans notre foi naissante d'autant que nous sentions la pression de la famille .

Nous avons pris contact avec le pasteur à Tarbes , pour continuer à suivre les réunions d'évangélisation . Nous sentions que la vérité était là mais il fallait oser . Mon épouse voulait commencer la lecture de la bible , mais par où commencer ? Alors elle l'a ouverte , comme on dit "au hasard" mais ce n'était pas le hasard , mais le Seigneur qui dirigeait la recherche ... En effet , la bible s'ouvrit à Exode 20 . Et là en lisant "Tu ne feras pas de sculpture sacrée " au verset 4 , nous avons pu mesurer notre état de péché puisque nous étions idolâtres ( médailles , crucifix , statues..) . Nous nous sommes repentis et débarrassés de tout ce qui offensait notre Seigneur . Cette fois , nous étions engagés et quelques mois après : le 18 décembre 1966 , nous avons confessé le nom de Jésus dans les eaux du baptême .

Nous sommes heureux d'être sauvés , tout comme nos enfants leurs conjoints et nos petits enfants , qui tous ont également acceptés le sacrifice de Jésus pour leur salut .

C'est en réfléchissant plus tard que j'ai compris pourquoi j'étais devenu instituteur , c'est pourquoi j'ai introduit ce témoignage par le verset d'Esaie 55.8 .

Amen . 

 

                                                 *******************************************

Paule

Elle arrive toujours à l'église avec le sourire , quand elle prie , elle s'adresse à son Jésus comme à un ami : quelle intimité ! Elle s'appelle Paule , elle a 89 ans et elle nous explique les circonstances de sa conversion .

 

C 'était en mars 1983 , j'avais 56 ans , j'étais receveuse des postes à Laloubère . Une dame venait toutes les semaines me faire le ménage . Un jour où elle était venue , le soir , je trouve mon réveil matin cassé . J'ai compris qu'en faisant le lit , elle avait fait tomber le réveil .

Quand je l'ai revue , je lui ai demandé si elle avait fait tomber le réveil , mais elle me répondit : ho non , madame . Je ne l'ai pas cru mais je partais travailler et je l'ai laissée .Quand je suis revenue elle pleurait . Je lui ai dit : c'est le reveil ? et elle me dit oui , je vous ai menti ! Pour moi , ce n'était pas grave mais elle m'expliqua : j'ai un Dieu , un vrai Dieu et je ne dois pas mentir . J'étais étonnée et je lui répondis que si moi , simple femme , je lui pardonnais son mensonge , Dieu allait lui pardonner aussi . Je lui ai fait une bise et je l'ai laissée . La semaine suivante , elle est arrivée avec un beau petit paquet bien emballé . Je compris que c'était encore à cause du réveil , mais ce paquet contenait une bible . Je n'avais jamais eu de bible mais j'avais l'intention d'en acheter une pour la lire quand je serai à la retraite . Le soir même , j'ai ouvert ce livre au hasard .Je ne connaissais pas la différence entre le nouveau et l'ancien testament , j'ai feuilleté ....cantique des cantiques...ecclésiaste..et j'ai lu ce passage : "Tout est vanité et poursuite du vent" . J'étais interpellée par ces mots , je reconnaissais là ma vie passée , mes ambitions , mes projets , et ce passage qui revenait sans cesse dans ma tête.

Je me suis mise aux pieds de mon lit et j'ai dit : "Seigneur , si tu existes , manifeste toi " c'était incroyable , on aurait dit que quelqu'un m'appuyait sur la tête et je suis tombée par terre . Je pensais "Pardonne moi , Seigneur , je ne savais pas que tu existais , mais je vais faire tout mon possible pour essayer de te connaitre . La prochaine fois , je vais demander à cette femme qui te connait , où elle va .Quand elle est revenue , j'ai voulu savoir où on lui avait parlé de Dieu car moi , je pensais qu'IL m'avait rencontrée .

Elle me proposa de venir à la prochaine réunion et son mari est venu me chercher . Je les ai suivi, j'ai recontré le pasteur Marty , un homme très gentil , très simple . J'avais l'impression qu'il me fixait du regard pendant qu'il parlait . Tout ce qu'il disait c'était comme dans ma vie , mais cet homme ne me connaissait pas , pourtant il parlait de tout ce que j'avais fait , de tout ce que je vivais et j'étais impressionnée .

Je suis rentrée chez moi et j'ai demandé pardon au Seigneur . Je me suis repentie de ma vie passée sans LE connaitre . Je savais qu'IL était venu me chercher et je voulais LE rencontrer à fond . Je voulais suivre toutes les réunions , lire la bible qu'on m'avait donnée , l'étudier , la méditer et c'est ce que j'ai fait . Et j'ai eu la certitude de lire la vérité en la lisant .

Maintenant , moi aussi je connais le Seigneur et je LE trouve formidable . Je suis malheureuse quand je vois que les gens ne le connaissent pas bien , qu'ils hésitent . Le Seigneur est bon , IL est grand , IL est merveilleux , extraordinaire .

En ce moment je souffre car je suis agée . Certaines nuits , je souffre beaucoup , cette nuit en particulier . Ce matin IL m'a entourrée de son amour et IL m'a dit : tu vas à l'église --He oui Seigneur !

Je suis venue et je suis bien avec vous , je suis heureuse et j'oublie mes douleurs . Je me sens bien dans la famille de Dieu , léglise de Jésus Christ , quand j'arrive le matin , c'est la joie et je suis contente de vous voir tous car la vie avec Dieu est incomparable . Je dois reconnaitre qu'il y avait un vide en moi , en forme de Dieu , et une espérance inassouvie : la vie éternelle en Sa présence .

 

Paule a fait des expériences de foi très fortes après sa conversion , elle veut les partager pour glorifier son Dieu :

   - guérison totale confirmée au scanner de problèmes neurologiques ,

   - guérison d'une colite qui durait depuis 17 ans ,

   - guérison après onction d'huile d'une perte de sang anormale due à un polype intestinal .

                                             ----------------

Petite anecdote:

Paule a donné ce témoignage l'après midi le 06.03.2016 . Nous étions en train de chanter quand elle s'est levée pour demander l'autorisation de parler au pasteur et il a accepté . Elle nous a dit que , poussée par le Saint Esprit , elle sentait qu'il fallait qu'elle explique comment elle avait rencontré Jésus .

Puis le pasteur nous a expliqué que , dans l'auditoire , cet après midi là , il y avait quelqu'un qui lui avait demandé à rencontrer Paule pour la connaitre mieux , surtout sa conversion , car cette personne était très touchée par la foi de Paule .

 

Quelle après midi bénie dans la présence du Seigneur , comme c'est bon de partager une foi vivante !

 

                                                  ***************************************************

Claudette

 
 

A l'église , nous l'appelons mamie bisous , à 84 ans , Claudette est là , fidèle , tous les dimanche sur le même siège , malgré ses difficultés pour marcher .

 

Je suis née à Casablanca , mon mari était parisien et nous avons vécu au Maroc jusqu'en 1960 . Nous sommes arrivés en France avec nos trois enfants , le dernier avait 40 jours .

Nous étions tous les deux en recherche de la vérité , nous étions toujours ensemble , inséparables . Je recevais les mormons chez moi et nous avions même envisagé de nous faire baptiser dans leur assemblée . Mais Dieu n'a pas permis . J'ai trouvé un petit prospectus d'évangélisation dans ma boîte aux lettres , je l'ai gardé puis un jour de 1971 , nous sommes allés à l'adresse indiquée sur le papier . C'était une petite salle , près de l'Aiguerotte , et nous y avons rencontré le pasteur , Mr Aguilla et son épouse . Dès que nous sommes rentrés dans la salle , mon mari et moi , nous nous sommes regardé et on a dit "c'est bon" . Nous n'avons plus jamais quitté cette église . Là , c'était la vérité , on a pensé : "on a cherché et on a trouvé" . Après nous avons lu la bible , nous avons appris à connaître la vie de Jésus Christ . Un an après , nous avons été baptisés , tous les deux le même jour . Nous allions régulièrement aux réunions .

Par la suite Renée , ma soeur , m'accompagnait jusque devant la porte de l'église , puis au moment venu , un jour elle est rentrée et , elle aussi , elle a découvert la vérité et elle a accepté Jésus comme son sauveur .

J'ai vu la main de Dieu dans les épreuves de ma vie . Je ne pourrai jamais Lui dire assez merci . Jésus est plus que mon sauveur , IL est aussi mon ami fidèle . IL a été mon soutien à la mort de mon mari , IL m'a consolée , je ne me suis pas effondrée , au contraire , IL m'a donné beaucoup de force .

Chaque jour , je sais qu'IL est toujours à mes côtés . Je continue seule ma route avec le Seigneur , je ne sais pas ce que c'est de s'ennuyer . Je prie tous les jours et je lis ma bible .

IL est mon fidèle ami de chaque jour .

 

                                                        ***************************

Gisèle 

 

Il s'appelait Louis , à 96 ans il était notre doyen . Il est parti vers le père en ce début d'année . Quand les anciens disparaissent , j'ai l'impression qu'ils emportent des secrets , des détails , des expériences qui vont être oubliés , alors que ces vies étaient riches , précieuses et utiles pour nous , ceux qui restent .

Tous leurs souvenirs sont les bases de notre vie actuelle . C'est par leurs récits qu'ils nous transmettent aujourd'hui nos propres valeurs , l'héritage de notre foi .

Alors , pour commencer , voici le témoignage de sa femme , Gisèle , 94 ans , notre nouvelle doyenne . Elle nous partage sa rencontre avec Christ .

                                                   ________________

 

Nous sommes rentrés d'Algérie dépaysés , j'allais à l'église traditionnelle pour y trouver du réconfort . Un jour dans la rue , j'ai rencontré une dame qui a vu ma fatigue . Elle me demanda si j'étais croyante , je lui répondis oui , je suis croyante et je prie . Elle me parla d'un lieu où le Seigneur est présent pour nous écouter et nous bénir . C'était derrière chez moi . De mon balcon j'entendais des cantiques magnifiques , qui me faisaient plaisir et j'ai accepté l'invitation .

A cette époque , je gardais ma maman qui était agée et infirme . Je l'ai invitée à venir avec moi pour écouter l'évangile . J'ai été surprise d'entendre une parole si bonne , si pénétrante , que je n'avais pas l'habitude d'entendre . Nous sommes ressorties toutes les deux tranquilles , apaisées . Ma maman marchait difficilement mais elle voulut revenir une autre fois pour écouter les messages , c'était l'évangile qui parlait du Seigneur , tel qu'Il l'a annoncé , tel qu'il faut le vivre . Et quelle différence ! Nous avons été prises par ce que l'on découvrait .

On parlait de la bible . J'en ai acheté une et j'ai commencé à la lire . Je me suis rendue compte des erreurs . La bible nous explique bien la vie du Seigneur , des apôtres que je ne connaissais pas et nous avons appris à suivre Jésus . Puis il y a eu la question du baptême , ce n'est pas du tout pour les enfants , mais c'est pour les adultes . Nous avons été baptisés dans la même église , à Tarbes , ça fait 50 ans . C'est un baptême par immersion , pour illustrer l'abandon de nos péchés , sachant que nous avons été purifiés par le sang que Jésus a versé à la croix . Maman avait 80 ans , elle a compris et elle a accepté le baptême , c'était un vrai OUI , moi aussi et mon époux .

Nous avons suivi les réunions de l'église évangélique où vraiment , c'est un bonheur d'entendre l'évangile , grâce à ces hommes , les pasteurs . C'est la vraie église du temps de Jésus . Autrefois , maman était portée à vénérer les idoles , les statues , elle a tout laissé , tout laché car elle a compris qu'il faut s'adresser à Jésus , au Seigneur directement . Depuis nous suivons le Seigneur avec amour , avec plaisir parce qu'Il donne des choses merveilleuses . On sait à qui on s'adresse , c'est un Dieu vivant , c'est un Seigneur qui vit près de nous . On ne le voit pas , mais Il vit près de nous . J'ai fait des expériences d'exhaussements de prières : mon mari étant officier , il a fait des guerres , et il est revenu sans avoir été blessé . Aussi je suis heureuse et je remercie le Seigneur mon Dieu pour son soutien .

J'ai connu cette église par la dame qui m'avait invitée . Elle voulait que l'on prie pour moi . Le Seigneur nous entend . J'avais un fibrôme , Il m'a guérie , maman avait des varices et elle a été guérie aussi . Ca fait 50 ans et je suis heureuse de venir dans l'église du Seigneur , c'est ça la vraie église et je suis toujours l'enseignement de Jésus.

Je continue à lire la bible . Dans mes prières , je ne fais pas que de demander au Seigneur , mais quand je Lui demande quelque chose , Il me le donne très souvent . C'est pour ça que je mets ma confiance en Lui et je suis heureuse comme ça .

Merci Gisèle . Comme j'ai pris plaisir à recueillir ce témoignage , je l'aurais écoutée pendant des heures ...